Forum dédié au couple Kira-Lacus de la série Gundam Seed Destiny
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La jeune fille qui parlait aux chevaux[7 chap-FINI]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lyna
o0o|Kikilala <3Girl|o0o
o0o|Kikilala
avatar

Féminin
Nombre de messages : 256
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: La jeune fille qui parlait aux chevaux[7 chap-FINI]   Jeu 7 Fév - 18:12

Auteur: Lyna
disclaimer: les personnages principaux appartiennent a la série Gundam Seed
genre: Romance
Rating: tout age
Paring: Kira et Lacus ( un peu d'asumey vers la fin)
résumé: Lors d'une promenade sur son étalons nommé Freedom, Kira rencontre une jeune fille qu'il ne connaissait que de vue et pour cause, c'est la fille des plus riches propriétaires de la régions. Il la soigne et décide de l'héberger chez lui avec l'accord de ses parents. Rapidement acceptée parmi la nouvelle famille, Lacus s'y sent bien mais doit rentrer. Un peu avant, elle confie a Kira un secret qu'elle n'a jamais pu révéler, elle comprends ce que ressentent et pensent les chevaux...


Chapitre 1:

pov kira

Le vent caressait mon visage a la peau mate et agitait mes cheveux bruns lorsque Freedom galopait plus vite que jamais. Freedom ? Oui, c'est mon cheval pur-sang que je monte depuis quatre ans maintenant.Mes parents adoptifs tiennent le ranch le plus pauvre du far west, c'est sur...
Freedom est notre seul fierté, c'est pour cela que c'est moi-même qui m'en occupe, c'est surtout parce que je reprendrais le ranch bientôt. Maman ne monte jamais, c'est une mère modèle qui s'occupe de son enfant avant tout, elle passe sa journée a faire les taches ménagères...Quand a papa, il était un excellent cavalier avant...Parce que maintenant il préfère boire un verre de whisky plutôt que de s'occuper de nos chevaux. Je regrette juste de ne pas avoir de frères et sœurs avec qui j'aurais pu partager ma passion pour les étalons.
Agrippé au crin blanc de mon superbe cheval noir, nous allions tout les deux aussi vite que possible a travers ces plaines désertiques et riches de spectacles de la nature. En relevant brièvement la tête, j'aperçus au loin une silhouette. Bien sur, tout bougeais incessamment et je n'arrivais pas a déceler ce que cela pouvait être. C'est étrange, il n'y a jamais personne dans ce coin-ci pourtant, c'est bien trop loin des habitations...
Je tirais sur les rennes d'un coups sec et le brave animal s'arrêta dans ce qui pouvait sembler être un grand soupir. Puis seulement, je tournais la tête pour enfin voir ce pourquoi j'avais un instant interrompu ma promenade quotidienne. De grands yeux bleu intense me regardaient d'un air surprit. Je ne pu m'empêcher d'être attiré par de très longs et soyeux cheveux rosés, ornés d'une pince dorée. Cette jeune fille assise sur l'herbe, je la connaissais déjà, même si elle-même n'a certainement jamais entendu parler de moi. Mais qui ne la connaissais pas ici ? Son prénom est Lacus, elle est...tellement belle...c'est d'ailleurs la plus jolie fille du coin, et de loin !
J'ai appris récemment qu'elle avait été fiancée a un riche entrepreneur d'une trentaine d'année. Ça ne me regarde en aucune façon, mais je trouve que c'est du gâchis.
Je me retira du cheval sans un mot ni un regard et, avec une allure sur de moi, je m'accroupis devant elle pour être a sa hauteur.
-" Ca ne vas pas ? Que faites-vous ici ?"
Elle avait les larmes aux yeux, je ne l'avais pas vu tout a l'heure...
-" Je...Je me suis tordue la cheville..." avoua-t-elle d'un air gêné.
Elle me montra sa jambe droite, joliment découverte par une jupe brune feintée sur le coté. La tête baissée, je ne voyais plus ses yeux mouillés a cause de son chapeau beige, c'était certainement fait exprès. Ma main caressa sa cheville délicatement pour ne pas lui faire encore plus mal. Ses lèvres se firent pincer par ses dents blanches, essayant de ne pas se plaindre de la douleur.
-" Hé bien...Tu ne t'es pas ratée..." lui murmurais-je en tentant de la regarder, affichant un sourire amusé.
Je releva les bras et dénoua le foulard rouge qui ornais toujours mon cou. Je le passa en dessous de son talon avant de bander le membre blessé.
Pendant que je lui apportais les premiers soins en appliquant sur sa peau une mixture a base de plantes que j'ai toujours avec moi dans un sac de cuir brun, je sentis un regard se poser sur moi, ce qui me fis relever la tête.
-" Nous sommes bien loin des habitations et des ranch" fis-je remarquer d'un air désintéresse.
Elle me souria néanmoins, mais son regard affichait une certaine tristesse.
-" J'avais besoin de prendre l'air..."
Sa voix cristalline retenait mon attention. C'est étrange, je pouvais enfin lui parler, la toucher alors qu'on étaient seuls a seuls, ça doit être un jour de chance...
-" Je vois..."
Il me fallait tout de même trouver un sujet de conversation, la seule chose qui me venait a l'esprit était ses fiançailles, mais je ne pouvais décemment pas l'aborder ainsi...Quoique...Peut-être en détournant légèrement ma phrase...
-" J'y pense, j'ai appris que vous vous étiez fiancée, félicitation"
Elle tourna immédiatement la tête, je l'avais vexée apparemment.
-" C'est contre ma volonté, je n'ai jamais vu cet homme et je ne veux pas me marier avec lui !"
J'étais, a mon tour, assez surprit. C'était donc un mariage arrangé...Mais que lui dire maintenant ? Je ne peux décidément pas approfondir le sujet elle a déjà l'air assez mal comme ça...
-" Je...vous raccompagne ?" finissais-je par lui proposer en faisant un signe de tête qui désignait Freedom.
-" Non...Je ne veux pas rentrer chez moi..." avoua-t-elle, me lançant un regard suppliant.
C'était normal après tout, si elle rentre, elle sera mariée tôt ou tard de toute façon. La pauvre...Quelle horreur ce doit-être de se sentir piégée ainsi...
-" Je comprends...Mais où voulez-vous aller alors ?"
J'eus l'impression qu'elle recula un peu, comme si y retourner était vraiment ce qu'il pouvait y avoir de pire au monde. Ses bras se croisèrent, tandis que ses mains vinrent caresser ses épaules pour montrer son angoisse et son inquiétude.
-" Je ne sais pas...Mais je ne veux pas rentrer chez ma tante..."
Sa tante ? C'est vrai, j'ai appris que son père avait été tué il y a quelques mois, mais je n'ai jamais su comment ni pourquoi...
Depuis lors, j'avais remarqué qu'elle ne souriait plus, ce qui me faisait de la peine,. Avant cet horrible évènement, elle était toujours souriante et pleine de vie, j'aimais la voir avec son père, il était sa seule famille et elle avait l'air de vraiment l'adorer. Souvent on le voyait pêcher le long de la rivière, son "petit ange" , comme il l'appelait toujours, a ses cotés, riant aux éclats. Quelques fois même, je les apercevaient dans leur ranch tandis qu'il lui apprenait a monter a cheval. C'est étrange, mais j'avais l'impression que les chevaux lui obéissaient au doigt et a l'œil, comme si elle savait leur parler ou leur faire ressentir ce que elle-même ressentait...
-" Viens, je t'emmène chez moi, le temps que ta blessure guérisse" lui annonçais-je en souriant.
Je m'avança vers elle et la prit doucement dans mes bras avant de l'installer sur Freedom, juste devant la selle. Puis seulement, je remonta sur mon cheval, juste derrière la petite blessée et prit les rennes en mains.
-" Tiens-toi bien d'accord ?"
Elle tourna la tête vers moi en souriant, pour la première fois depuis la mort de son père, je la vis sourire sincèrement.
-" Ça ira, Freedom m'a promit de ne pas aller trop vite"
Mon visage laissait entrevoir ma surprise, elles avait vraiment parler aux chevaux ? Sinon, comment aurait-elle pu savoir comment le mien s'appelait ? Je ne me rappelle pas lui avoir dit pourtant...
-" Vr...Vraiment ?"
Elle hocha la tête d'un air amusé, c'était tellement bien de la voir ainsi...
Comme il semblait l'avoir promit, Freedom n'allait pas aussi vite que d'habitude pour rentrer a la maison. Il nous fallut près d'une heure pour arriver chez moi, ce qui ne me dérangeait pas pour une fois, j'aimais bien sentir ses longs cheveux venir me chatouiller le cou tandis que mes bras, tenant les rennes, se frottèrent aux siens. Je n'avais jamais vu une peau aussi blanche que la sienne...
Une fois arrivés, je la repris dans mes bras alors que mon père sortait de la maison, il fut plus que surprit de voir la petite princesse du coin avec moi, et il ne s'en cacha pas.
-" Hé bien, tu m'étonnes mon fils ! Tu pars pour une promenade et tu reviens avec le jackpot !"
Je lui répondis par une grimace. Lacus par contre, semblait gênée de la situation.
-" Tu peux me lâcher tu sais...Je pourrais me débrouiller..."
Ma réponse fut un simple sourire.
-" Pas question, ne fais pas attention a mon père, il est assez bizarre quelques fois."
Cela la fit rire. Pendant que je rentrais avec elle a l'intérieur, mon père s'occupa de Freedom
En nous voyant, ma mère eu un grand sourire aux lèvres.
-' Te voila rentré Kira ! Et avec une belle enfant en plus ! Bienvenue chez nous mademoiselle"
Ma protégée me regarda, c'est vrai que je ne m'étais même pas présenté, cela m'était complètement sortit de la tête puisque moi, je connaissais son prénom. Puis elle se tourna vers ma mère en souriant.
-" Je vous remercie beaucoup madame, c'est très gentil de bien vouloir m'accueillir"
Devant le visage charmant de Lacus, ma mère semblait plus que comblée, elle qui avait toujours rêvé d'avoir une fille qu'elle pourrait cajoler, elle laissa donc sa joie déborder et la serra contre elle, telle une poupée de porcelaine.
-" Maman, intervins-je, Lacus s'est foulé la cheville, est-ce qu'elle peut rester ici le temps de guérir ?"
Cela eu pour effet de la faire applaudir joyeusement.
-" Bien sur ! autant de temps qu'elle le veut !"
Lacus et moi nous échangions un sourire sincère, nous allions habiter ici tout les quatres pendant un petit moment...


Dernière édition par Lyna le Jeu 3 Avr - 2:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kikilala.meilleurforum.com
Lyna
o0o|Kikilala <3Girl|o0o
o0o|Kikilala
avatar

Féminin
Nombre de messages : 256
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: La jeune fille qui parlait aux chevaux[7 chap-FINI]   Jeu 7 Fév - 18:13

Chapitre 1: Pov Lacus

Il fait tellement beau aujourd'hui...Mes yeux mouillés fixent inlassablement le ciel lumineux. Mon cœur battant extrêmement vite, je ne sentais que bien trop la douleur qui émanait de ma cheville foulée. A force de courir le plus loin possible de chez moi, je suis tombée en trébuchant sur un rocher et me voila assise, exténuée.
Je ne veux pas...Je ne peux pas accepter de me marier maintenant...
Ce matin, ma tante est venue interrompre ma leçon de savoir-vivre pour m'annoncer que mon mariage avec Asran Zala, un vieil ami et aussi mon fiancé, allait être célébré dans une semaine... C'est inconcevable pour moi.
Asran est adorable, et il est tres beau...Mais pour me marier, je veux être amoureuse, je veux que celui avec qui je passerais toute ma vie soit celui que j'aurais choisis moi-même...
Il fait calme ici...
J'entendis au loin un bruit se rapprochant de plus en plus, qu'est-ce que ça peut bien être ?
Je fronçais les sourcils pour tenter de reconnaitre ce qui arrivait. Faites que ce ne soit pas mon oncle ni Asran...Je vous en prie, tout mais pas ça...
Un magnifique cheval galopait a travers les plaines désertes, monté par un cavalier qui me paru connaitre mieux que quiconque son magnifique pur-sang noir.
Il s'arrêtèrent devant moi dans un grand bruit, je n'avais même pas remarqué que mes yeux étaient fixés sur lui depuis un long moment. Le jeune homme devait avoir un peu près mon age, il descendit de son cheval tel un prince comme on ne les voit que dans les contes de fées...Bien sur; j'ai passé l'age de croire a ce prince qui viendrait me sauver avec son fidèle destrier, mais une partie de moi veut encore y croire, surtout en ce moment même.
Il est bien plus grand que moi, sa peau est plus bronzée que la mienne, il a de magnifiques yeux violacés, des cheveux châtains qui lui donnent vraiment l'apparence d'un beau prince tel qu'ils sont dans mes rêves.
Il se mit a ma hauteur sans que je ne le quitte des yeux.
-" Ça ne vas pas ? Que faites-vous ici ?"
Le son de sa voix fit battre mon cœur beaucoup plus fort que d'habitude, il résonnait dans tout mon corps , j'espérais qu'il ne l'entende pas.
-" Je...Je me suis tordue la cheville..." avouais-je, intimidée.
Comment un garçon pouvait me faire un tel effet ? Moi qui suis habituée a la compagnie de la gente masculine, lui n'est pas comme tout les autres garçons que je connais. Je lui tendis ma jambe, montrant la cheville qui me faisais souffrir. Pour qu'il ne voit pas que j'avais pleuré, je baissais la tête. Grâce a mon chapeau, il ne remarquera rien, du moins, je l'espère...
De ses mains adroites, il me massa un peu la cheville en essayant de trouver l'endroit où j'avais le plus mal. Pour ne pas me plaindre, je me contentais de mordiller ma lèvre inférieure, ce qui était une de mes manies les plus fréquentes.
Sa main est douce, je sens des frissons me parcourir en le voyant si près de moi.
-" Hé bien...Tu ne t'es pas ratée..." Il releva la tête en me souriant, ce qui le rendait encore plus beau.
De son sac, il sortit un petit pot de verre avec un liquide gluant d'une couleur verdâtre. L'aspect me répugnait, mais lorsqu'il l'étala sur ma peau, une odeur mentholée se fit sentir, c'était agréable.
Il enleva son foulard rouge et entoura ainsi ma cheville. Dommage, il lui allait bien...Je dirais même que le rouge lui va parfaitement...Encore une fois je me surpris en train de le fixer, mais il l'avait remarqué puisqu'il leva les yeux vers moi.
-" Nous sommes bien loin des habitations et des ranch" Sa voix avait un aspect détaché, comme si on discutait de banalité comme le temps qu'il fait ou qu'il fera...Mais comme sa voix avait quelque chose d'envoutant, j'affichais un sourire en repensant a tout ce qu'il s'était passé aujourd'hui.
-" J'avais besoin de prendre l'air..."
-" Je vois..."
Un lourd silence se fit régner, il semblait chercher quelque chose a dire. Moi-même je ne trouve pas de sujet de conversation a aborder...
-" J'y pense, j'ai appris que vous vous étiez fiancée, félicitation"
Finalement, j'aurais dû trouver quelque chose a dire, mais je ne me doutais pas qu'il allait justement me parler de ce qui était un sujet tabou pour moi...
Je tournais aussitôt la tête, rien que d'y penser, ca me donne envie de pleurer, ou même de crier.
-" C'est contre ma volonté, je n'ai jamais vu cet homme et je ne veux pas me marier avec lui !"
C'est un mensonge bien sur, Asran, je le connais bien, mais en ami. delà a me marier avec lui...
Je tiens a Asran, l'ami. Mais vivre avec Asran, le mari, ça me parait in considérable. Celui la, je ne le connais pas, et je ne veux pas le connaitre !
-" Je...vous raccompagne ?" me proposa-t-il en me montrant sa fière monture.
Rentrer ?...Non, si je suis venue jusqu'ici c'est pour m'en éloigner a jamais ! Je n'y retournerais pas !
-" Non...Je ne veux pas rentrer chez moi..." avouais-je, gênée. Mes yeux se levèrent vers lui d'un air suppliant.
-" Je comprends...Mais où voulez-vous aller alors ?"
Où aller...Je n'ai aucun endroit où me réfugier, ils le savent...
Je reculais inconsciemment, je voulais m'échapper, partir loin, très loin d'ici...
-" Je ne sais pas...Mais je ne veux pas rentrer chez ma tante..."
Je ne veux plus jamais rentrer chez elle, sinon, ma vie sera toute tracée...Cette femme n'a aucune idée de ce que je veux, elle m'impose et je dois obéir. C'est pareil pour ce mariage, mais je veux changer ça...même si pour cela il faut prendre la fuite.
-" Viens, je t'emmène chez moi, le temps que ta blessure guérisse" A nouveau ce sourire, j'ai l'impression qu'il se grave petit a petit dans ma mémoire, comme si tout ce que je m'apprêtais a vivre allait être éphémère.
Il s'avança vers moi et me prit dans ses bras avant de m'installer sur son cheval, je me mis a rougir sans raison particulière, c'est assez étrange...
Les yeux fixés vers la monture, j'entendis dans ma tête comme une voix assez étrange. C'est ce cheval qui me parle, c'est normal pour moi.
" Tu n'as plus monté depuis longtemps n'est-ce pas ?"
Il l'avait sentit ? Non seulement c'est un pur-sang, mais en plus je le trouve très malin.
J' hochais discrètement la tête.
"Oui..."
Sans bouger pour autant, alors que Kira prit place derrière moi, il continua.
" Ne t'inquiète pas, j'irais moins vite que d'habitude"
Un sourire rassuré se dessina sur mes lèvres tandis que je le remerciais. Juste après, nous nous présentions mutuellement, ce fut même lui qui me donna le nom de mon sauveur : Kira . De son coté, Kira prit les rennes en main.
-" Tiens-toi bien d'accord ?"
Je me retournais aussitôt vers lui en gardant le sourire.
-" Ça ira, Freedom m'a promit de ne pas aller trop vite"
Qui pourrais-je croire plus qu'un cheval ? Ces animaux sont honnêtes autant qu'ils sont majestueux...C'est peut-être parce que je les adorent autant que j'arrive a les comprendre... Il parut surprit, mais c'est normal...Qui me croirait si je disais que je pouvais parler aux chevaux ? Personne malheureusement...
-" Vr...Vraiment ?" Ce fus a moi d'être étonnée, normalement, quand je fais allusion a ca, les gens se mettent a rire, a se moquer en disant que si c'était le cas, les animaux n'ont de toute façon rien a raconter. Lui, il est a part de toutes ces personnes...
Inconsciemment, ça m'amusait, et si le hasard m'avait fait rencontrer quelqu'un qui pourrait me comprendre finalement ? Il n'est pas interdit de rêver que je sache.
Comme il me l'avait dit, Freedom était plus lent que lorsque je l'avais vu arriver il y a déjà un moment, lorsque Kira et lui sont venus vers moi.
Il s'arrêta plus d'une heure après, je regardais autour de moi, c'était ici qu'ils habitaient ? La vieille ferme commençait a tomber en ruine, même le toit semblait sous le point de s'effondrer...
Kira se retira du cheval et tendit les bras en me prenant dans ses bras. A ce moment la, un homme qui commençait a prendre de l'age, nous regardait avec de grands yeux ronds.
-" Hé bien, tu m'étonnes mon fils ! Tu pars pour une promenade et tu reviens avec le jackpot !"
Mon chevalier fit une grimace a celui qui semblait être son père. Ce dernier avait l'air d'avoir vu un verre de trop, il paraissait très joyeux mais sa remarque me mit mal a l'aise...
-" Tu peux me lâcher tu sais...Je pourrais me débrouiller..." murmurais-je en levant timidement les yeux vers lui.
Par surprise, il ne me lâcha pas. Bien au contraire, il se mit a nouveau a sourire.
-" Pas question, ne fais pas attention a mon père, il est assez bizarre quelques fois."
Et c'est lui qui dit ça ? Apres tout, il doit avoir l'habitude de ce genre de réflexion. Je me remis a rire en restant contre lui.
Il se mit a marcher et nous entrions ainsi dans la petite maison. Au loin, je vis son papa qui alla près de Freedom pour le rentrer dans l'écurie.
A l'intérieur, les pièces étaient assez petites, bien plus que ce que j'avais toujours vu jusqu'à présent en tout cas. Une femme arriva devant nous, elle était habillée d'une vieille robe maintes fois recousues, mais elle était tellement belle qu'on le remarquait a peine. Le sourire qu'elle nous adressait donnait a son visage un regard vraiment doux, c'en était rassurant.
-' Te voila rentré Kira ! Et avec une belle enfant en plus ! Bienvenue chez nous mademoiselle"
Je me tournais vers le fils, en y pensant, c'était son cheval qui avait du me dire son nom, lui ne l'avais même pas fait. Timidement, je regardais a nouveau sa maman en souriant.
-" Je vous remercie beaucoup madame, c'est très gentil de bien vouloir m'accueillir"
Elle me sauta au cou comme une enfant a qui on offre une nouvelle poupée, c'est plutôt amusant. Kira lui demanda aussitôt si je pouvais rester le temps que ma cheville guérisse, la réponse enjouée de celle-ci me fit vraiment plaisir. C'est d'ailleurs a ce moment la que je croisais le regard de Kira un sourire bien particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kikilala.meilleurforum.com
Lyna
o0o|Kikilala <3Girl|o0o
o0o|Kikilala
avatar

Féminin
Nombre de messages : 256
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: La jeune fille qui parlait aux chevaux[7 chap-FINI]   Jeu 7 Fév - 18:14

Chapitre 2:

pov kira

Moi même je n'arrivais pas a y croire, mais la complicité qui s'était installée entre Lacus et ma mère était aussi surprenante d'exceptionnelle ! Même papa m'en avait fait la remarque, elles étaient devenues inséparables. Ce matin encore, elles s'étaient levés très tôt toutes les deux pour préparer le déjeuner. En me réveillant, je les vis toutes les deux aux fourneau, c'était un spectacle...attendrissant. Ma mère lui montrait toutes les facettes de la cuisine, n'hésitant pas a me prendre pour cobaye même si une recette était ratée.
Et comme d'habitude, papa est partit au marché pour vendre le lait de jument et je me retrouve seul avec elles deux. D'après la joie qu'elles ont dans la voix, elles ont préparés quelque chose qui semble les amuser, ce n'est vraiment pas bon pour moi ça...
-" Kira ! Viens manger !"
Manger ? Il est quinze heure, elles se foutent de moi ? Dans un soupir agacé, je me releva de la chaise et alla voir en cuisine ce qu'elles m'ont préparées cette fois-ci...Cela me rappelait que j'avais toujours été le cobaye de la maison. Un jour en particulier me revint a l'esprit.
Ma mère, qui n'avait jamais préparé de tartes aux fraises, avait eu la "merveilleuse" idée de mettre les fraises dessus avant la cuisson. Voyant le résultat, assez spectaculaire je dois dire, c'est encore moi qui avait du gouter... Je n'ai fait aucun commentaire sur la bouillie rougeâtre qui était censé décorer la tarte mais je n'ai plus jamais mangé les pâtisseries qu'elle me proposait...

Alors que j'entrais a peine dans la petite cuisine, Lacus se tourna vers moi en me tendant une tarte...aux fraises ! Maman lui avait-elle raconté ce qu'il s'était passé avant qu'elle n'arrive a la maison ? Celle-ci avait déjà meilleure mine, les fraises étaient fraichement posées sur la tarte et la décoraient de leur rouge éclatant.
Celle-ci avait l'air mangeable, je dirais même, délicieuse.
-" Wouah !" Soufflais-je devant son visage souriant.
-" Tu aimes toujours les fraises au moins ?" s'en inquiéta-t-elle, en entendant sa question, j'étais certain que la fameuse histoire de tarte lui avait été contée.
Je lui prit le plat des mains en hochant joyeusement la tête puis le posa soigneusement sur la table de la salle a manger, une petite table que papa avait fait lui même quand j'étais encore tout petit. Une fois que la pâtisserie fut découpée habilement , je pris une part sous les yeux inquiets de Lacus et en mangea une bouchée alors qu'elle attendait impatiemment mon verdict.
-" C'est délicieux..."commentais-je en avalant.
C'était bien en dessous de ce que je pensais, mais en la voyant sourire aussi innocemment, je ne pu m'empêcher de l'imaginer en jeune mariée. Celui qui réussira a l'avoir pour femme est certain de vivre heureux, ce sera un chanceux...même de trop...
Me voyant si pensif, Lacus leva les yeux vers moi.
-" Kira ? Ça ne va pas ?"
Je secouais vivement la tête pour chasser toutes ces idées négatives de mon esprit, j'étais en train de devenir fou ou quoi ?
-" Ce n'est rien Lacus, vraiment"
Maman entra a son tour dans la salle a manger, je l'entendis arriver au bruit de ses sabots faisant grincer le vieux plancher. Elle nous adressa un sourire ravi en nous voyant tout les deux en train de discuter, elle redevenait encore plus joyeuse et se mit a applaudir pour je ne sais quelle raison.
-" Quel joli couple vous formeriez !"
Sa remarque nous fit rougir tout les deux, bien sur que ce ne serait jamais le cas, ses parents sont des riches propriétaires et nous sommes une famille de dresseurs équestre tenant une petite ferme...
Je vis que Lacus jouait timidement de ses doigts, elle était encore plus gênée parce ce qu'elle semblait vouloir dire mais ses joues étaient si rouges qu'elle n'y arrivait pas.
-" Je suis désolé ...si la remarque de ma mère t'a mise mal a l'aise...elle ne réfléchit pas vraiment en disant ça..." Lui dis-je en tentant de lui sourire.
Elle se mordilla la lèvre en relevant les yeux vers moi, apparemment très tendue.
-" Non...C'est juste que j'aurais aimé avoir été fiancée a quelqu'un comme toi..."
Se rendant compte de ce qu'elle avait vraiment dit, Lacus se mit a agiter nerveusement les mains de gauches a droite.
-" Ce n'est pas ce que tu crois ! C'est juste que..."
Moi-même je ne réalisais pas, aurait-elle voulu sous-entendre qu'elle préférait être fiancée a moi ? C'est ce qu'elle m'a laissé croire en même temps...Avais-je vraiment entendu ces mots sortir de sa bouche ? J'ai un peu du mal a y croire a présent...

Un peu plus tard, j'entrais dans le box des chevaux pour m'occuper de Freedom et, en relevant la tête, y vit Lacus. Je m'approchais doucement vers elle en me demandant ce qu'elle faisait ici tandis qu'elle remarqua ma présence et m'adresse un sourire.
Le cheval sur lequel était posé sa main était...Eternal ? Je me sentis bizarre a ce moment la, Eternal était la fille de Freedom et de la seule jument de notre ferme, mais elle était toujours restée farouche et personne n'arrivait a s'en approcher sous peine qu'elle se rue dessus.
-" Lacus, fait attention, elle est sauvage..." murmurais-je brusquement en imaginant le pire, Lacus pouvait être victime des gestes brusques de la jument.
Surprise par ce que j'insinuais, Lacus regarda Eternal et lui caressa la tête.
-" C'est vrai ? Tu es sauvage ?" lui demanda-t-elle en riant.
Comme si elle comprenait ce que ressentait l'animal, elle garda le sourire en l'écoutant attentivement, mais moi même je n'entendais rien.
-" Kira, je peux la brosser ?"
Je tournais la tête vers le coin où étaient posés les accessoires équestres d'un air songeur. Elle y arriverait peut-être elle, mais ça restait tout de même très dangereux.
-" Je ne te le conseille pas, on ne sait jamais comment elle peut réagir"
Je la vis enlever son chapeau et le poser sur la paille fraiche, prendre les seaux et les brosses avant de rentrer dans le coin de Eternal. Cette dernière semblait très calme en ayant Lacus a ses cotés, ce qui me rendit assez jaloux.
C'est stupide, je sais, mais je l'ai vu naitre cette jument, j'ai même aidé la jument lorsqu'elle l'a mise au monde difficilement, je me suis occupé d'elle pendant très longtemps jusqu'à ce qu'elle me rejette littéralement.
Sans m'en rendre compte, je restais plantée devant Lacus et Eternal a les regarder mélancoliquement. Lorsque celle-ci eu passé un long moment avec la jument, elle se tourna vers moi après avoir rangé le matériel.
-" Tu sais, Eternal t'aimes beaucoup, mais elle t'en veut" commenta-t-elle avant de sortir sans rien ajouter. Mais de quoi voulait-elle parler ? Eternal m'en voulait ? Mais de quoi ?


Le soir même, je ne parvenais pas a trouver le sommeil et m'étais assis au coin du feu, dévorant des yeux ces flammes dont l'agitement réveilla mes idées de la journée. Comment pouvait être ce type qui a été fiancé a Lacus ? Vu qu'il a la trentaine, il a certainement déjà été marié,peut-être a-t-il des enfants ? De quoi parlait-elle tout a l'heure ? Pourquoi était-elle certaine de ce qu'elle avançait ?
Plus le temps passait, plus les questions que je me posais se multipliaient, ce qui m'énervait encore plus. Non, décidément je ne pouvais pas la laisser a ce type...Mais comment faire ? Elle est obligée de se marier a lui, ça a déjà été décidé et un petit fermier comme moi ne peut rien y faire...

-" Kira ?"
Je sursautait, la voix de Lacus m'avais surprit, justement quand je pensais a elle...
-" Lacus..."
Devant mon visage soucieux, elle me souria et vint s'assoir a coté de moi, pour ne pas dire "contre moi"...
Que faire ? Dois-je lui demander qui est ce type pour préméditer un meurtre ? Ou tuer ses parents en espérant que ainsi l'accord ne tienne plus ?
Je sentis sa main se glisser timidement sur la mienne.
-" Tu as l'air bien soucieux..." murmura-t-elle en esquissant un sourire rassurant.
Par quel sujet allais-je commencer ? Tout était tellement brouillé pour moi...
-" De quoi voulais-tu parler tout a l'heure ?" demandais-je sur un ton hésitant. En relevant les yeux vers elle, je vis son regard absorbé par les flammes du feu.
-" C'est Eternal qui m'a tout expliqué, elle m'a dit ce qu'il s'était passé avec ta première petite amie"
J'allais de surprise en surprise, comment était-elle au courant ? Même mes parents ne savent rien de cette histoire, serait-ce possible que ce soit vraiment Eternal qui lui ai dit ? Devant mon absence de réaction, Lacus se releva en poussant un soupir agacé.
-" Excuses-moi si tu me prends pour une folle, c'est pour ça que je ne voulais pas t'en parler"
Pourquoi l'a-t-elle fait alors ? Instinctivement, je pris son bras et la ramenait a mes cotés en la suppliant du regard.
Gênée par le peu de distance qui nous séparait des lors l'un de l'autre, elle n'osait pas croiser mon regard.
-" Je te crois Lacus, mais dis m'en plus..."
Je sentis sa main se poser timidement sur mon bras.
-" Eternal m'a dit...Que tu avais été avec une fille avant...Elle était très belle, mais tu n'en as jamais parlé a tes parents, vous vous voyiez de temps en temps...Elle m'a aussi dit que quelques fois ça allait plus loin que de simples baiser dans le ranch..."
Mes joues viraient au rouge instantanément, c'est un moment de ma vie que je m'étais forcé a oublier, sans vraiment y arriver malheureusement...
-"...C'est depuis lors que Eternal t'en veut, elle voulait que tu t'occupes d'elle bien sur, mais elle en était arrivée a te détester lorsque tu étais avec cette fille, ça a commencé un jour où tu lui avais donné rendez-vous dans le ranch, mais tu étais en retard. Eternal l'a entendu proférer des propos intolérables sur toi...Te voir avec elle après, cela la dégoutait"
Je me rappelais aussitôt de la raison pour laquelle j'avais rompu avec cette fameuse fille, elle s'appellait Fllay Allstar et elle était la fille d'un propriétaire voisin de notre maison. On se connaissait depuis longtemps mais sommes devenus intimes que après qu'elle ai été fiancée a un de mes amis, Sai.
Je savais que ce n'étais pas terrible de lui faire ca, mais j'étais vraiment mal a l'époque. La petite fille de nos voisins avait été tuée, ça m'avait vraiment fait mal parce que je m'étais occupé d'elle depuis qu'elle était toute petite. Fllay s'était montrée très gentille avec moi, elle m'avait consolé...
Il est vrai que quelques temps après, je la sentais assez bizarre, et j'avais rompu. Folle de rage, elle était partie en courant et je ne l'avais plus jamais revue...
C'est étrange quand même, mais je ne me sens pas triste en y pensant, je dirais même que ça m'étais égal...Suis-je sans-cœur alors ?
-" Qu'avait-elle dit ce jour la ?" finissais-je par demander a Lacus qui semblait chagrinée de devoir me raconter ça.
-" Elle était devenue comme folle, elle se mettait a rire d'une façon étrange, disant que tu tenais trop a elle pour la laisser se marier a Sai, que tu suivais son plan a la lettre sans même le savoir..."
Je me rendais bien sur compte que Lacus résumait ces propos pour ne pas trop me blesser, mais moi-même je déteste celui que j'étais a cette époque...Quel idiot tout de même, en y pensant j'en venait presque a me haïr, Fllay m'utilisais juste pour pouvoir annuler ses fiançailles avec Sai, elle m'aurait jeté après c'est sur !

Plus je regardais Lacus, plus elle semblait mal.
-" Qu'est-ce que tu as Lacus ?"
Elle me regarda d'un œil inquiet, je posais ma main sur la sienne pour la rassurer, lui adressant un sourire sincère.
-" Excuses-moi, je me suis mêlée de ta vie privée..."
Ça la mettait vraiment mal a l'aise, ça se voyait, mais personnellement ça ne me dérangeais pas d'en parler, au contraire, ça me permettait de lever le voile sur un vieux démon. Je préfère encore connaitre la vérité et y faire face plutôt qu'avoir un doute.
Je passais mon bras autour d'elle et posa doucement ma tête sur son épaule.
-" Non, ce n'est rien, je me sens mieux de savoir ça...Et je suis content d'avoir pu en parler, merci Lacus"
Son visage a la peau de porcelaine se remit aussitôt a sourire, ça lui allait tellement mieux. Grâce a elle j'ai pu en parler avec Eternal, même si ça me semblait bizarre de parler a un cheval, depuis elle ne me rejette plus. Mais elle semble adorer Lacus, c'est elle qui s'occupe de la jument a présent.


Dernière édition par Lyna le Lun 17 Mar - 21:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kikilala.meilleurforum.com
Nana
o0o|Kikilala <3Girl|o0o
o0o|Kikilala
avatar

Féminin
Nombre de messages : 69
Age : 26
Date d'inscription : 07/02/2008

MessageSujet: Re: La jeune fille qui parlait aux chevaux[7 chap-FINI]   Jeu 7 Fév - 19:44

Wouaah Ouuh >.<
Viteuuuh ne la suiteuuh *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mokonana-x.skyrock.com
Lyna
o0o|Kikilala <3Girl|o0o
o0o|Kikilala
avatar

Féminin
Nombre de messages : 256
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: La jeune fille qui parlait aux chevaux[7 chap-FINI]   Lun 17 Mar - 21:58

POV Lacus

Ca fait quelques jours que j'habite chez les parents de Kira, ils sont tellement gentils avec moi que je m'y sens mieux que chez moi. C'est avec madame Yamato que je reste la plupart du temps, elle est adorable, autant qu'une nouvelle maman . Si seulement je pouvais rester ici pour toujours...J'ai l'impression d'avoir besoin d'eux a présent. Pas plus tard que ce matin, elle m'a raconté la premiere fois où elle a tenté de préparer une tarte aux fruits rouges et l'a fait gouter a Kira en sachant tres bien que le gout devait etre horrible. Je m'imaginais la scene et cela me fit rire. C'est a ce moment la que je proposais d'en faire une, je connaissais la recette par coeur. J'adore faire de la patisserie, ca sent toujours bon quand ca cuit et c'est tellement délicieux...
Sous son oeil interessé, je commencais a préparer une tarte aux fraises, elle n'hésitait pas a gouter a tout, ce qui me faisait rire a chaques fois. Quand j'eu terminé, madame Yamato appella Kira qui arriva un instant plus tard avec un air dépité, sans doute pensait-il a quelque chose ? Je lui tendis la patisserie avec un sourire joyeux. Il releva la tete vers moi apres avoir fixé la tarte.

Il en a mangé et apparrement il aimait bien, je suis contente que ca lui fasse plaisir. Il est bizarre tout de meme, un rien le fait sourire. Il me fait penser a un petit garcon dans le corps d'un adulte, je trouve ca fascinant. Tout en mangeant, je le trouvais tout de meme ailleurs, comme dans la lune.
-" Kira ? Ca ne va pas ?"
Il secouait la tete aussitot, je m'inquietais peut-etre pour rien...
-" Ce n'est rien Lacus, vraiment. "
Sa maman arriva a son tour dans la salle a manger et nous contempla.
-" Quel joli couple vous formeriez !"
Je tentais de cacher mes joues rougies de mes doigts fins, pourquoi disait-elle ca tout a coups ? Nous ressemblions tant que ca a un couple ? C'est vrai que je lui avais préparé un repas et que j'étais resté a coté de lui pendant qu'il goutait mais quand meme...
Je jettais un coups d'oeil discret vers Kira, il semblait aussi gené que moi par cette remarque. Si ca me préoccupe tant, serais-ce parce que...?

-" Je suis désolé ...si la remarque de ma mère t'a mise mal a l'aise...elle ne réfléchit pas vraiment en disant ça..." me dit-il en tentant de sourire.
Je me mordillait les levres en me souvenant de ce a quoi je pensais quelques secondes auparavant. Etre fiancée a lui...
-" Non...C'est juste que j'aurais aimé avoir été fiancée a quelqu'un comme toi..."
Cette phrase m'avait échappé, je me sentais rougir davantage apres avoir dit ca. Qu'est-ce qui m'avait prit ?
-" Ce n'est pas ce que tu crois ! C'est juste que..."
Par quoi continuer ? Je m'enfoncais de plus en plus, autant ne plus rien dire alors. Je m'échappais de la pièce pour me réfugier dans le box des chevaux.
Il y en avait un qui attira mon attention, c'est une jument qui paraissait assez jeune. Je m'avancais vers elle, envoutée par ses yeux noirs ensorcellant.
-" Salut toi..." murmurais-je en posant ma main pres de ses oreilles.
C'est étrange comme la communication est facile avec les chevaux, mais elle l'est encore plus avec cette jument. Elle est fragile ca se sent, mais elle se cache devant un caractere fort.
C'est "Eternal" son nom, je trouve ca tres joli. J'adore ce mot, il releve quelque chose de mystique, d'infini...
Elle me demande pourquoi je n'ai pas l'air bien, ca se remarque tant que ca ? Je lui raconte tout de long en large puis lui pose quelques questions. J'ai ainsi appris qu'elle était la fille de Freedom et d'une jument du box. Ces vrai que ses couleurs sont magnifiques... Elle me répondit alors que si j'avais une question a lui poser sur Kira, qu'elle me dirait tout. Je ne devrais pas, c'est indiscret...Par manie, je me mordillais a nouveau la levre inférieure.
-" Dis-moi Eternal...Est-ce que Kira a quelqu'un dans sa vie ?"
La jument poussa un grand soupir, elle me raconta l'aventure que Kira avait eu avec une fille du voisinage. Quand elle me raconta une certaine partie, celle où Kira et elle avaient eu des relations plus...adulte disons, mon coeur se serra tellement que j'en avais du mal a respirer. Lui qui a l'air si fragile, si chétif...
J'entendis du bruit qui semblait s'approcher, le sons caractéristique des bruits de pas sur l'herbe sèche. Tres vite, Kira fit son apparrition dans le box. De le voir ainsi alors que la scene devait avoir eu lieu ici-meme d'apres Eternal, je me sentais d'autant plus mal, mais ce n'était pas le moment de le montrer.
-" Lacus, fait attention, elle est sauvage..."
Sauvage ? Eternal ? Je la regardait en souriant et lui caressa doucement la tete.
-" C'est vrai ? Tu es sauvage ?"
Elle me répondait qu'elle se défendait juste, depuis ce qu'il s'était passé avec cette fille qui ne faisait que utiliser Kira, elle lui en voulait énormément et voulait lui faire payer le prix de sa naiveté.
-" Kira, je peux la brosser ?"
Il ne semblait pas enchanté par cette idée, mais tant pis, moi j'en avais envie.
-" Je ne te le conseille pas, on ne sait jamais comment elle peut réagir"
Il me montra d'un signe de tete l'endroit où était posé les brosses, j'enlevais mon chapeau et le posa délicatement sur la paille avant d'aller prendre une brosse et un vieux seau. Tout en m'occupant d'elle, Eternal continua de me conter tout ce qu'elle voyait et savait, d'un coté j'aurais voulu qu'elle arrete pour essayer que cela me fasse moins mal, mais de l'autre j'avais envie de tout savoir sur lui...Dans ses propos; je ressentais une certaine amertume contre Kira, apparrement il l'avait vraiment décue...Je la comprend, Eternal est tellement sensible que ca lui a fait bien trop de mal de le voir se détruire ainsi.
Quand j'eu terminé de la brosser, je lui expliqua que j'allais me reposer un peu, je passa sous la barriere de bois et rangea le matériel. Kira était encore la, silencieux, il nous avait regardé depuis tout a l'heure.
-" Tu sais, Eternal t'aimes beaucoup, mais elle t'en veut" proclamais-je avant de sortir sans rien ajouter.

Quand la nuit tomba, j'étais déja installée confortablement dans le lit, mais je ne parvenais pas a dormir. Kira n'était toujours pas entré dans la chambre, il n'avait donc pas sommeil ? Il faut dire que moi non plus...Je me releva et ouvrit la porte qui donnait au salon. Il était la, assis devans le feu allumé.
-" Kira ?"
Je le vit sursauter, il devait etre perdu dans ses pensées pour avoir une réaction aussi vive. Il murmura mon prénom en se tournant vers moi. Je répondit d'un sourire et alla m'asseoir pres de lui.
Malgré qu'il disait que tout allait bien, je savais bien que ce n'était pas vrai, mais il ne dit jamais rien...Il faut dire aussi que je ne vois pas pourquoi il se confierait a moi. Frustrée, je glissais ma main dans la sienne inconsciemment.
" Tu as l'air bien soucieux..."
Il regardait les flammes d'un oeil égaré, il ne releva sa tete qu'en me répondant.
-" De quoi voulais-tu parler tout a l'heure ?"
A mon tour, je sentais mes yeux se perdre dans la couleur vive des flammes, serais-ce un moyen de ne pas affronter son regard en parlant de ce qui me fait du mal ?
-" C'est Eternal qui m'a tout expliqué, elle m'a dit ce qu'il s'était passé avec ta première petite amie"
Meme sans le regarder, je savais qu'il se sentait mal a l'aise que je sois au courrant de ca, c'était tabou apparrement. Mais je n'aurais pas du lui dire que c'était Eternal qui me l'avait dit. Comme si une jument aurait pu me le dire ! Comment pourrait-il me croire apres ca ? Je me relevais en soupirant, pourquoi lui en ais-je parlé ? Moi qui ne l'avait dit qu'a mon père...
-" Excuses-moi si tu me prends pour une folle, c'est pour ça que je ne voulais pas t'en parler"
Je sentis sa main aggripper mon bras et m'attirer vers lui. Comme si je ne demandais que ce geste de sa part, je me laissais aller et me retrouva contre lui. Mes yeux levés vers lui, je vis son regard suppliant. Pourquoi me regarde-t-il ainsi ? Je ne peux pas le voir ainsi, je sens mon coeur battre la chamade... Je baisse la tete d'un air gené, c'est tout ce que j'arrive a faire en cet instant précis.
-" Je te crois Lacus, mais dis m'en plus..."
Il me croit ? Vraiment ? Alors que j'avais peur qu'il me prenne pour une folle...Je posais timidement ma main sur son bras en réfléchissant a ce que Eternal m'avait dévoilé.
-" Eternal m'a dit...Que tu avais été avec une fille avant...Elle était très belle, mais tu n'en as jamais parlé a tes parents, vous vous voyiez de temps en temps...Elle m'a aussi dit que quelques fois ça allait plus loin que de simples baiser dans le ranch..."
Je le vis devenir rouge des joues, ca me faisait mal d'en parler...
-"...C'est depuis lors que Eternal t'en veut, elle voulait que tu t'occupes d'elle bien sur, mais elle en était arrivée a te détester lorsque tu étais avec cette fille, ça a commencé un jour où tu lui avais donné rendez-vous dans le ranch, mais tu étais en retard. Eternal l'a entendu proférer des propos intolérables sur toi...Te voir avec elle après, cela la dégoutait"
-" Qu'avait-elle dit ce jour la ?" me demanda-t-il apres une longue réflexion, sans doute des souvenirs qui revenaient a la surface.
Les mots que Eternal avaient employés étaient bien plus crus que ce que je pouvais lui dire, meme si c'était dur a entendre les mots que j'allait lui dire, ils étaient en dessous des véritables paroles qu'avait prononcé cette fille.
-" Elle était devenue comme folle, elle se mettait a rire d'une façon étrange, disant que tu tenais trop a elle pour la laisser se marier a Sai, que tu suivais son plan a la lettre sans même le savoir..."
C'était tellement dur de lui dire ca, il se faisait peut-etre une version idéaliste de la relation qu'ils avaient eu...
-" Qu'est-ce que tu as Lacus ?"
Je relevais les yeux vers lui, malgré ce que je viens de lui annoncer, il s'inquiétait encore pour moi...Et en plus il me souriait...Il est vraiment étrange ce garçon...
-" Excuses-moi, je me suis mêlée de ta vie privée..."
Je sentis son bras m'entourer et sa tête se poser doucement sur mon épaule, il parait tellement fragile comme ça...
-" Non, ce n'est rien, je me sens mieux de savoir ça...Et je suis content d'avoir pu en parler, merci Lacus"
Comment répondre autrement que par un sourire ? Tout ce dont je suis sure c'est que c'est plus qu'une simple amitié que j'éprouve pour lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kikilala.meilleurforum.com
Lyna
o0o|Kikilala <3Girl|o0o
o0o|Kikilala
avatar

Féminin
Nombre de messages : 256
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: La jeune fille qui parlait aux chevaux[7 chap-FINI]   Lun 17 Mar - 22:00

Chapitre 3

pov kira

C'est toujours par une journée qui commence normalement que les mauvaises nouvelles arrivent, et celle-ci était de taille. Papa était partit vendre le lait de jument au marché;comme tout les samedi, mais cette fois, il revint en courant, bien plus tot que d'habitude.
L'air paniqué, il entra a la maison.
-" Le fiancé de Lacus a fait coller des affiches dans la ville ! les policiers vont fouiller toutes les maisons pour la retrouver, ils soupconnent qu'elle a été enlevée !"
Moi qui était en train de aider ma mere a tricoter, je lachais l'énorme tas de laine, surpris. Lacus dormait encore dans la chambre, maman me fit signe de ne pas faire de bruit.
-" Il faut trouver une solution, mais je ne la leur rendrait jamais !" m'exclamais-je en fixant le sol.
Elle-meme m'avait confiée etre plus heureuse depuis qu'elle habitait avec nous, ca m'avait fait plaisir, moi qui m'en inquietait...
La porte s'ouvrit en grincant un peu, Lacus entra dans la piece en se frottant les yeux, encore fatiguée.
-" Que se passe-t-il ?"
Je me levais et me mit face a elle en souriant.
-" Ce n'est rien, ne t'inquiete pas"
Moi-meme je pouvais voir qu'elle n'en était pas vraiment convaincue, mais je gardais ce sourire au levre pour essayer de m'en convaincre aussi. Derriere moi, papa semblait décidé a lui dire la vérité.
-" Lacus, ils ont collé des affiches partout en ville, ils viendront te récuperer un jour où l'autre ?"
D'abord surprise, elle baissa ensuite la tete et fixait le sol sans rien dire. J'aurais donné cher pour savoir ce qu'elle pensait en ce moment meme.
Maman laissa de coté sa besogne pour venir pres de nous.
-" Ne t'inquiete pas, nous pouvons toujours nous cacher, ils ne te retrouverons pas"
Rassuré par la simple idée qu'elle était de mon coté, je déployais toutes les solutions pour qu'elle puisse rester avec nous.
-" Elle pourra toujours se cacher dans la cave ou au grenier quand ils viendront fouiller la maison ! La trappe est cachée, ils ne seront pas la retrouver !"
Maman applaudissait joyeusement ma proposition, mais papa avait l'air plus sceptique et Lacus ne réagissait pas.
-" Lacus ?..."
Elle releva enfin la tete, ses yeux étaient en larmes, c'était la premiere fois que je la voyais ainsi.
-" Merci...Merci pour tout, mais je ne veux surtout pas que vous ayez des ennuis a cause de moi, je rentrerais"
Non, surtout pas ! Je m'avancais vers elle aussitot.
-" Non, Lacus ! N'y retourne pas...Tu n'es pas bien ici ?"
Malgré ses larmes, elle tentait de me sourire péniblement.
-" Bien sur que si, d'ailleurs grace a vous, je me sens bien a vos cotés, j'ai l'impression de savoir ce qu'est vraiment une famille...Mais c'est aussi pour ca que je dois partir, qui sait ce qu'ils vous feront s'ils me trouvent ici..."
Maman me bouscula et prit Lacus dans ses bras, en pleurs a son tour.
-" Tu vas nous manquer Lacus...terriblement..."
L'air songeur de lacus me laissa perplexe, pourquoi se donnait-elle tellement de mal a essayer de nous faire croire que tout irait pour le mieux ? Si elle y retourne, elle se mariera...
-" Vous aussi...Je ne vous oublierais jamais.."
Cette phrase agissait comme un poignard qui me transperca, si elle part, ce sera la fin de tout. Nous reprendrons la vie habituelle, je serais le fils unique qui passe son temps a se prommener en cheval, celui qui ne sait pas ce qu'il veut.

Jusqu'au bout j'ai esperé qu'elle reste, j'ai imaginé plusieurs facons de la garder a nos cotés, mais sans grand succes. Elle n'avait pas de valises a faire alors elle s'est changée puis est sortit un moment, voila que je la retrouve dans le ranch, en pleurs devant Eternal. Par réflexe, je me cacha, elle ne semble pas m'avoir remarqué.
J'entends sa voix aligner difficilement plusieurs mots.
-" Tu sais Eternal...J'ai l'impression que j'étais sur un nuage...Je ne pensais plus du tout a ce satané mariage...J'étais avec lui tout les jours, je ne demandais rien de plus..."
Le cheval semblait comprendre ce qu'elle disait, je dirais meme qu'il tentait de la consoler.
-" Prends bien soin de lui s'il-te-plait Eternal...Toi aussi tu me manqueras terriblement..."
Pour ne pas violer un peu plus son intimité, je rentrais dans la maison. La voir partir, ca me rendais nostalgique, meme triste. Etais-ce de moi qu'elle parlait ainsi ? J'ai du mal a y croire, mais j'en ai tellement envie...
Adossé contre la porte de la chambre, je me laissais glisser doucement.
-" Ne me laisse pas...Lacus..."


L'heure du départ arriva tres tot, bien trop tot a mon gout. Devant la maison nous étions tous autour d'elle , Lacus saluait mes parents.
-" Je vous remercie pour tout ce que vous avez fait pour moi, vous avez été tellement gentils..."
Papa la serra longuement dans ses bras, puis ce fut maman. Il fallut que papa la détache pour qu'elle daigne mettre fin a cette étreinte. Lacus essayait de garder le sourire, c'était dur...
Papa et maman rentraient a la maison, il tentait de la consoler, maman était en pleurs.
-" Je te raccompagne..." proposais-je a Lacus.
Elle secoua la tete de gauche a droite en fermant les yeux.
-" Non...Merci Kira, mais je prefere y aller seule..."
Ses yeux bleus croiserent les miens, moi aussi j'avais tendance a vouloir fondre en larmes mais je ne m'en donnais pas le loisir.
-" Je veux que tu restes Lacus..." avouais-je timidement.
Elle ne me répondit pas immédiatement et baissa la tete. Je tendis doucement les bras et la serrait contre moi.
-" Je suis contente de t'avoir rencontré Kira, tu me manqueras..."
Le parfum qui s'échappait de ses cheveux me fit fermer les yeux, j'étais tellement bien ainsi. Meme si je lui disais encore que je ne voulais pas qu'elle parte, ca ne servira a rien a part la faire pleurer davantage...
Lorsque notre étreinte prit fin, elle me souria en levant les yeux vers moi.
-" Sois heureux Kira..." sa voix étranglée me fit encore plus mal. A quoi ca servirais que je garde ce que je pense réellement pour moi ? De toute facon je ne la verrais plus...
-" Comment pourrais etre heureux sans toi ?"
Je me penchais vers elle et la reprit dans mes bras avant de déposer un baiser sur ses levres rosées. Bien sur, j'avais peur qu'elle me rejette, qu'elle me pose des questions ou qu'elle puisse partir en me détestant, mais elle ferma les yeux en partageant ce baiser. Il ne dura que quelques minutes, mais ce furent les plus belles de ma vie, quand avais-je commencé a l'aimer autant ? Je ne sais plus, mais maintenant, meme si c'est le premier et le dernier baiser, je ne pourrais me résoudre a l'oublier.
Lorsque nos levres se séparaient doucement et a regrets, elle sentit ses joues devenirent rouges mais n'y preta pas attention.
-" Merci Kira..."
Elle se retourna aussitot en courant. Tres vite, je ne pouvais plus l'apercevoir a l'horizon, mon coeur se serra encore plus. L'index carressant mes levres, je commencais a me rendre compte de ce que j'avais fait. Ce n'était pas mon premier baiser, loin de la, mais c'était celui qui avait le plus d'importance.

Les jours passaient et ce moment ne me quittait pas l'esprit. Maman semblait chagrinée de se voir redevenir la seule femme de la maison. Souvent, elle me racontait des anecdotes, comme si Lacus ne pouvait plus qu'etre qu'un souvenir. Me rendre compte que c'était le cas me fait trop mal...
Me revoila dans le ranch pres de Freedom. En me retournant, je vis le box de Eternal. L'espace d'une seconde je revis Lacus en train de s'en occuper, le sourire aux levres.
-" Lacus..."
Il faut que je me change les idées, je ne peux pas rester toute ma vie ainsi quand meme...
Je monta sur mon cheval et sortit de notre propriété. Tres vite, j'arrivais en ville, je fis arreter Freedom et regardait autour de moi.
Les affiches pour retrouver Lacus avaient toutes été retirées, maintenant d'autres affiches avaient prit leur places. Les gens semblaient heureux et agités. Parmis eux, je reconnus Milliaria et Tolle, deux amis d'enfance qui sont fiancés l'un a l'autre. Ils me remarquerent et me firent signe de venir les rejoindre.
Je descendis de ma monture et m'approcha d'eux. En levant la tete, je vis derriere eux Fllay et Sai, ce dernier semblait heureux, mais pas elle. Ce visage m'aurait certainement fait quelque chose avant, mais maintenant, j'ai quelqu'un d'autre a qui penser.
-" Qu'est-ce qu'il se passe ici ?"
Milli joingnit les mains en souriant, elle aussi semblait tres heureuse.
-" Tu ne savais pas ? Ils ont retrouvés mademoiselle Clyne, et elle se marie aujourd'hui !"
Mon visage se décomposa aussitot, je pensais m'y etre préparé, mais finalement je me faisais des idées.
-" Lacus se marie ?!" m'écriais-je.
Ils semblait surpris de ma réaction, tous autant l'un que l'autre.
-" Kira, tu la connais vraiment ?" me demanda Sai avec un air suspicieux.
Comment faire ? Leur dire la vérité ? Apres tout, ce sont mes meilleurs amis...
Je pris milliaria par le bras en l'emmenant dans un coin isolé, faisant signe aux autres de nous suivre, ce qu'ils firent.
Une fois a l'abris des oreilles indiscrètes, je décidais de tout leur expliquer.
-" Bon, Lacus était chez nous lorsqu'elle a "disparu", elle s'était tordu la cheville, je l'ai retrouvée a ce moment la et elle est restée a la maison tout ce temps"
Sai et Tolle semblaient interessés par mes propos, Lacus était comme une petite star pour nous,les villageois.
-"Alors ? Dis-nous vite comment elle est !"
Je levais les yeux vers le ciel en soupirant, comment était Lacus ? Il y a tant a dire que ca me parait dur de tout résumer.
-" Elle est...magnifique, c'est la plus belle fille que j'ai jamais vu..." soufflais-je.
Milliaria croisa les bras, vexée.
-" Ca fait toujours plaisir !"
Je me tournais vers elle en riant.
-" Ca n'a rien a voir Milli, ne t'inquiète pas !"
Je vis Tolle lui prendre la main et lui murmurer quelque chose a l'oreille qui la fit sourire et rougir en meme temps.
Sai semblait ignorer Fllay et me demandait encore plus de renseignements sur la petite princesse. C'était comme une vengeance pour moi.
-" Elle s'entend tres bien avec ma mère, elle est douée en cuisine, en couture, elle est douce, gentille..."
Bien sur, je faisais exprès d'oublier de dire qu'elle pouvait parler aux chevaux, ca, c'était notre secret a tout les deux, la seule chose qui me liait encore a elle.
Je sentis Sai poser ses mains sur mes épaules, exaspéré par ma description.
-" Mais dis-moi...tu en a profité j'espère ?!"
Mes joues devinrent rouges, tel un petit garçon a qui on parle de son premier baiser. Tolle et Milliaria me regardaient d'un air intrigués, de son coté, Fllay me dévisageaient en attendant ma réponse.
-" Je...je l'ai embrassé..." bal butinais-je gêné.
Milliaria revint près de moi en s'inquiétant.
-" Kira...Tu es amoureux d'elle ?"
Je tentais d'éviter leurs regards, au moins maintenant ils pouvaient comprendre pourquoi le fait qu'elle se mariait me faisait si mal.
-"...Oui..."
Tolle s'avanca vers moi en croisant les bras, il avait l'air exaspéré.
-" Qu'est-ce que tu fais encore ici alors ?!"
Sa question me sidérait, que voulait-il que je fasse ? Elle allait se marier, je ne peux rien y faire....
-"..."
Il me poussa jusqu'à Freedom et me força a monter dessus.
-" Vas-y ! Il n'est peut-être pas trop tard !"
Je le fais exprès ou quoi ? Il avait raison, rien n'est perdu d'avance si on fait tout pour le changer. Meme si Lacus est fiancée a ce type, je ne la laisserais pas se marier avec lui ! Pour rien au monde je ne la lui laisserais...
-" Merci...Tolle..."
Il me répondit d'un clin d'œil en me souhaitant "bonne chance". C'est vraiment un ami, je le remercierais vraiment la prochaines fois que je le verrais.
Je fis avancer Freedom puis il galopa jusqu'à la grande salle de mariage, en espérant que la cérémonie ai lieu la. A chaque secondes qui passais, je sentais mes bras trembler un peu plus. En voyant des calèches arriver la-bas garnies de rubans blanc, je pris un peu plus confiance en moi, c'était surement la !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kikilala.meilleurforum.com
Lyna
o0o|Kikilala <3Girl|o0o
o0o|Kikilala
avatar

Féminin
Nombre de messages : 256
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: La jeune fille qui parlait aux chevaux[7 chap-FINI]   Lun 17 Mar - 22:02

Chapitre 4:

pov Kira


En essayant de me fondre dans la foule des invités a la cérémonies, je tentais de retrouver la piece où Lacus était certainement en train de se préparer.
Bien sur, elle n'était certainement pas a l'entrée, j'arrivais a me faufiler et me voila devant la porte du fond. Croisons les doigts pour que ce soit elle derrière cette porte et pas son futur mari...
J'ouvris doucement la porte, hésitant. Mon regard posé a ma hauteur, je ne vis personne. A quoi servait cette piece alors ? Un miroir se dressait devant moi, c'était cette piece-ci qui devrait servir a la mariée normalement...J'eus un mauvais pressentiment et baissa les yeux.
-" Lacus !"
Elle était étalée sur le sol, sa longue robe blanche était souillée par de grandes taches de sang. Cette vision me remplit d'effroi, elle n'est tout de meme pas...?
Je couru vers elle et sentis son pouls, il était faible mais elle était encore en vie. Sa peau était encore plus pale qu'a l'habitude, ce qui faisait encore plus ressortir le rouge du sang qui s'écoulait de son poignet.
D'apres la blessure et le couteau a coté d'elle, elle s'était tailladée elle-meme les veines... Je regardais le visage de Lacus, des larmes avaient séchées le long de ses joues. Je t'en prie Lacus, reste en vie, ne me laisse pas comme ca...

De mes mains tremblantes, je la prit dans mes bras. S'il n'y avait pas ce sang rouge ni ces larmes sur ses joues, on aurait pu croire qu'elle dormait a poing fermés.
Tête baissée, je m'apprêtais a franchir la porte lorsqu'un cri de surprise me fit sursauter. En relevant le regard, je restais figé l'espace d'un instant.
Devant moi se dressait un jeune homme en costard cravate, il avait des yeux vert et des cheveux bleu. Il ne me fallu pas une seule seconde pour le reconnaitre. Son nom était Asran, il était mon meilleur ami quand j'étais encore petit.
Lui aussi semblait m'avoir reconnu, mais la vue de la jeune fille ensanglantée que j'avais dans les bras le préoccupa d'autant plus.
-" Lacus ! Mais que lui est-il arrivé ?!"
Devant sa panique, je recula d'un pas par réflexe.
-" Elle...s'est ouvert les veines..." murmurais-je en la regardant a nouveau.
C'était certainement avec lui qu'elle devait se marier, c'est vrai qu'il était né d'une famille tres riche. Décidément, on dirait que j'attire les riches propriétaires moi !
Sans faire davantage attention a lui, je couru vers la sortie avec Lacus dans les bras et chevaucha ma monture en la serrant contre moi.


Enfin arrivés a la maison, j'ouvris la porte avec mon pied, ayant reprit Lacus dans mes bras.
Mes parents ne semblaient pas etre la, je trouvais la maison vide... J'avais déja oublié qu'ils sont chez la soeur de maman pour la semaine...
J'allais directement dans la chambre et posa Lacus sur le lit. Cherchant nerveusement les médicaments, j'entourais son poignet d'une bande blanche de tissus, j'espere que l'hémoragie s'arretera ainsi...
Toute la journée, je restais a ses cotés en espérant qu'elle ouvre enfin les yeux, sa main froide dans la mienne.
Asran était fiancé a Lacus...Comme le monde est petit finalement...Meme si j'essayais de ne pas y penser, c'était plus fort que moi. La famille de Lacus est tres riche, celle d'Asran aussi...Finalement ce mariage coule de source...
Et puis je le connais Asran, ca me fait mal de l'admettre mais a voir son visage de tout a l'heure, il tient aussi a elle...
Finalement, pourquoi a-t-elle fait ca ? Il saura la rendre heureuse bien plus que moi...Tout s'embrouille dans ma tete, ca fait mal de se rendre compte de la vérité...

Au meme moment, je vis les yeux de Lacus s'ouvrir doucement. Elle se releva difficilement et regarda autour d'elle.
-" Je suis en train de rever ou quoi ?" s'étonna-t-elle sans me remarquer apparrement.
Elle se tourna enfin vers moi.
-" Kira ?"
Avec toutes les questions que j'avais a lui poser, je ne savais par où commencer. Elle est tout de meme étrange comme fille, elle a le dont de ne jamais agir comme on l'avait imaginé.
-" Lacus...pourquoi tu as fait ca ?"
Devant ma question brusque, elle baissa les yeux, cherchant certainement la réponse.
-" Je...je ne veux pas me marier avec Asran..."
Je me rapprocha d'elle et la serra contre moi. Je ne veux plus la lacher, mais je n'ai pas le choix, si je continue a trop m'attacher a elle en sachant qu'elle devra se marier tout ou tard, nous souffrirons tout les deux. Je n'arrive pas a savoir si elle m'aime vraiment ou pas, tout ce dont je suis sure c'est qu'elle ne veut pas se marier avec Asran, mais j'ai déja eu une expérience de ce genre et je ne veux pas que ca recommence...Surtout pas avec elle...Je veux qu'elle soit heureuse...
-" Je crois au contraire que tu devrais l'épouser"
Je pouvais bien sur sentir sa surprise lorsqu'elle réagissa a ma réponse.
-" Mais...pourquoi tu dis ca ?"
Je ne sais pas si j'étais convainquant lorsque je lui disais ca, meme si moi-meme je n'en avais pas envie, c'était pour son bien a elle. Je tentais de jouer la comédie du mieux que je pouvais.
-" Parce que je connais Asran, il prendra soin de toi. Je t'assure que tu seras heureuse avec lui"
Ne sachant plus sur quel pied danser avec moi, elle enleva les pansements que je lui avait mit pour arreter l'hémoragie.
-" Lacus ? Que fais-tu ?"
Elle fronca les sourcils en levant les yeux vers moi.
-" Quitte a devoir me marier avec lui, je prefererais encore mourir !"
Pour qu'elle arrete de se faire du mal et risquer de perdre davantage de sang, je lui saisissa le bras blessé instinctivement. Elle poussa un discret cri de douleur, je l'avais serré trop fort. Ce n'est que en la regardant dans les yeux que je remarquais enfin des larmes cascader sur ses joues blanches. Je lui avait déja fait mal, mes propos l'avaient blessés...Plus qu'un peu et elle m'oubliera a jamais.
-" Ne retire pas ce pansement Lacus, tu te rends compte que tu as faillit perdre la vie ?!"
Elle hocha la tete d'un air déterminé, me défiant du regard.
-" C'était bien mon but, si tu n'étais pas arrivé j'aurais pu y arriver !"
Voila des reproches maintenant... Je n'aurais jamais cru devoir la pousser a me dire de telles choses...
-" Y arriver ?! Mais tu es folle ou quoi ?!"
Le ton de nos voix augmentaient nettement, mais apres ma remarque, elle se leva et alla vers l'écurie. Je me décida enfin a la suivre quelques minutes plus tard.
Elle était devant Eternal, en train de lui parler a nouveau. Cela me rappellait la derniere fois où je l'avais vue la...Ce qu'elle avait dit a ce moment la m'avait tellement fait plaisir...Mais maintenant elle allait me détester, malheureusement c'était mieux pour elle...Apres tout, on sera encore séparés, alors a quoi bon continuer a s'aimer ?
De mon coté, ca sera impossible de l'oublier, je vivrais toujours avec son souvenir, mais je ne mérites que ca.
Cette fois-ci encore, je me cachais au meme endroit et écoutait attentivement.
-" Je suis contente de te revoir Eternal...Meme si j'aurais aimé que ce soit dans de meilleures circonstances..."
Sa voix étranglée me laissait deviné qu'elle s'était remise a pleurer, tout ca a cause de moi...Malgré mes résolutions, je n'arrivais pas a y rester indifférent.
-" Tu sais, Kira a peut-etre raison, je devrais etre raisonnable et me marier avec Asran...Mais je ne peux pas, c'est avec lui que je veux me marier..."
Ne dis pas ca Lacus...Ne dis pas ca...
Je me laissa glisser jusqu'a etre assis sur le sol, contre le mur, la tete sur les genoux.
Du bruit se fit entendre, elle préparait certainement Eternal a sortir...Hein ? Elle veut sortir Eternal ?!
Je fis comme si je venais d'arriver et me retrouva face a la jument, montée par Lacus.
-" Où vas-tu avec elle comme ca ?!"
Je ne vis plus une seule once de tristesse dans ses yeux, il n'y restait plus que de la colere a présent.
-" Me marier bien sur ! Puisque c'est ce que tu veux !"
Me regardant du haut de l'étalons, elle soupirait.
-" De toute facon, Eternal a décidé de ne plus t'obéir, mais je tiens a te dire que c'est la seule qui te déteste"
Mes yeux se leverent vers la jument, elle remuait les membres comme si elle allait se ruer sur moi, Lacus avait raison.
Je me déplacais pour les laisser passer, laissant celle que j'aimais partir loin d'ici..
Assis sur un tas de paille, dans le coin où aucune lumiere ne pouvait filtrer, je me mis a penser a tout ca. Lacus avait partagé mon baiser, elle avait refusé de se marier et essayé de se tuer...Tout ca, c'était vraiment pour moi ?
Pour la premiere fois depuis tres longtemps, je me laissais aller a noyer mes sentiments en pleurant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kikilala.meilleurforum.com
Lyna
o0o|Kikilala <3Girl|o0o
o0o|Kikilala
avatar

Féminin
Nombre de messages : 256
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: La jeune fille qui parlait aux chevaux[7 chap-FINI]   Lun 17 Mar - 22:04

Chapitre 5:

pov Kira

Meme si plusieurs jours se sont écoulés, je n'allais toujours pas mieux. Il faut que je me ressaississe, apres tout, j'ai cherché tout ce qui venait de se passer.
Papa et maman ne sont toujours pas la, tant mieux, je ne supporterais pas qu'ils me voient dans cet état. Dans la cuisine, je saisissais la bouteille de whisky de papa et la bu d'un traite. Non, je ne vais pas devenir alcoolique quand meme, mais c'est juste pour essayer de me réveiller, de ne plus y penser...Mais est-ce possible seulement ?
Un bruit repetitif interrompit ma dégustation, on frappait a la porte. Qui pouvait venir a cette heure-ci alors que le soleil s'était déja couché ? Dans ma folie, je me laissais imaginer que Lacus puisse s'etre enfuie de chez elle en me demandant de revenir ici, mais je reve completement la...
Lorsque j'ouvris la porte, je levais timidement les yeux, ne m'attendant pas du moins du monde a ce qui allait suivre.
Asran était debout devant moi, tres énervé. Sans meme prendre le temps de me saluer, il leva le bras et me cogna la joue de son poing droit. J'heurtais le mur derriere moi sous la violence du choc. Mais qu'est-ce qui lui prenait a lui ? Je ne lui connaissais pas cette facon de saluer les gens !
-" Asran ?!" m'écriais-je en levant les yeux vers lui.
Il serra a nouveau le poing, avait-il l'intention de m'infliger un nouveau coups ? Si oui, cette fois ci je ne me laisserais pas surprendre !
Au lieu de ca, il baissa la tete, je m'avancais prudemment de lui.
-" Asran...? Qu'est-ce que tu as ?.."
-" Tout ca...C'est a cause de toi..."
Sa voix était tremblante, mais pleine de reproches. Je ne lui répondis rien, qu'aurais-je pu lui dire de toute facon ?
-"...Tu es content maintenant, Kira ?!" Hurla-t-il en relevant les yeux vers moi.
-" Content ? Mais de quoi ?"
Ca avait certainement un rapport avec Lacus, mais pourquoi etre si énervé ? D'accord, j'avais fait annulé leur mariage, mais ils vont certainement le réorganiser de toute facon...
-" Elle a été envoyée en Angleterre ! Son oncle a des relations la-bas, et un prince de la royauté a demandé a l'avoir comme femme ! A coté d'eux, je ne suis qu'un petit riche de village, mais on ne la reverra plus maintenant !"
En...Angleterre ? Ils l'ont emmenés si loin...Ma bouche resta ouverte, je n'arrivais pas a le réaliser. Je crois que au fond, j'esperais encore qu'elle me donne la preuve qu'elle m'aimait...Quel égoiste...
Je crois que j'ai tellement esperé connaitre l'amour parfait que je ne l'ai pas vu arriver...
Sans réfléchir, je saisissa le bras de Asran en le serrant.
-" Je veux y aller !"
-" En Angleterre ?" me demanda-t-il, surprit.
J'hochais rapidement la tete. Il me répondit par un sourire, peut-etre était-ce qu'il attendait de ma part en venant me voir...

Quelques heures plus tard seulement, nous étions dans un bateau en direction de l'Angleterre, heureusement que Asran est influent et qu'il a beaucoup d'argent...
J'ai parlé longuement avec lui tout a l'heure, nous avons parlés de ce que nous avons fait apres avoir été séparés...
Nous avions treize ans environs...Il est resté pres de trois années sans sortir de sa luxueuse maison. Comme il approchait l'age de se marier, son éducation a été poussée au mieux, il a passé ses journées a étudier et a pu faire une grande école tres réputée. C'est a cette époque qu'il a été présenté a Lacus Clyne, sa fiancée attitrée.
Il en tombé directement amoureux...Lui aussi...
Asran appréciait chez elle sa bonne humeur continuelle, sa joie de vivre, ses manieres raffinées et la grace qui émane d'elle. Elle n'a jamais eu un mot de trop, toujours elle a su rester a sa place...C'est pour ca que de la voir s'ouvrir les veine lors de leur cérémonie de mariage a été un grand choc pour lui.
Et maintenant...Il vient me prévenir qu'elle est la-bas en Angleterre et me laisse venir la chercher avec lui...Meme si je ne comprends pas, j'attends impatiemment d'arriver la-bas...S'il-te-plait Lacus, attends-moi...
La tete enfuie sur mes genoux pliés, je ne cesse d'y penser.
J'entends quelqu'un entrer dans la cabine, il vient vers moi et s'assied a les cotés.
-" Kira..."
Je releve doucement la tete vers Asran pour écouter ce qu'il avait a me dire. L'air grave que son visage arborait me fit me sentir coupable.
-" Je sais où on a emmené Lacus, et je connais un moyen d'y entrer. Je ferais diversion pendant que tu iras la chercher"
-" La chercher ?"
Pourquoi moi ? Apres tout, c'est lui qui a été son fiancé pendant ces dernieres années, elle aura certainement plus envie de nous suivre si c'est lui qu'elle voit...
-" C'est toi qu'elle veut voir Kira, meme si ca me fait mal de l'admettre"
Asran a toujours été droit et honnete, quelque soit la situation, il dira toujours la vérité, pour ca non plus il n'a pas changé. Mais meme si c'est ce qu'il pense vraiment, j'ai du mal a y croire...
-" Non, tu te trompes Asran...Elle m'en veut de lui avoir dit qu'elle aurait vraiment du se marier avec toi..."
Je le vis hocher la tete calmement avant de continuer.
-" J'ai parlé avec elle cette nuit la, elle ne t'en veut pas du tout"
Il a parlé avec elle ce jour la ? Je le suppliait du regard pour qu'il m'explique ce qu'elle lui avait dit.
-" Elle était venue s'excuser pour ce qu'elle avait fait. Comme je ne savais rien du fait que vous vous connaissiez, je lui ai demandé pendant que nous parlions. Elle s'est mise a rougir en me disant qu'elle t'aimait vraiment, elle a ajouté que tu lui avais dit de revenir ici pour qu'elle se marie avec moi mais qu'elle n'avait pas vraiment comprit pourquoi...Et je te pose moi-meme la question, pourquoi etre revenu la chercher pour ensuite la renvoyer chez elle ? Tu joues avec ses sentiments ou quoi ?"
Jouer avec ses sentiments ? C'est vrai que c'est ce qu'on pourrait croire finalement...
-" Non, pas du tout...C'est juste que j'étais persuadé qu'il n'y aurait qu'avec moi qu'elle pouvait etre, qu'il n'y avait que moi pour l'aimer autant...Mais quand j'ai vu que c'était avec toi qu'elle allait se marier..."
-"...Tu t'es dégonflé !"
Oui, j'ai fuit le combat, comme je l'avais toujours fait jusque la. Plutot que d'etre honnete avec moi-meme, j'ai préféré trouver une solution toute faite, me dire que c'était la vie apres tout...
-"...Oui..."

Cette nuit la, je n'arrivais pas a trouver le sommeil. Sans faire de bruits, je sortis de la cabine et alla prendre l'air.
Mes yeux fixaient inlassablement l'eau qui constituait le seul paysage tout autour du bateau. La lune attira ensuite mon attention, elle était plus ronde que jamais et surtout plus brillante...Est-ce que Lacus aussi regardait la lune en ce moment meme, elle aussi ? J'ai envie de le croire...
-" J'arrive Lacus...Je viens te chercher...Et je te jure de ne plus jamais te laisser"
C'était plus qu'un aveu, c'en devenait une promesse que je lui faisais, sans meme qu'elle ne puisse l'entendre.
Dans toute ma vie, je ne m'étais jamais aussi sentit mal, mal de n'avoir pas pu saisir toutes les occasions qu'elle m'avait donné, mal d'avoir cedé a la facilité plutot que de m'engager...

Il nous fallut plusieurs jours pour enfin arriver a destination, plusieurs jours où je n'ais fait que stresser en permanence. Pendant que j'étais sur ce bateau, qui me dit qu'elle n'était pas en train de se marier en ce moment meme ? Une fois les pieds au sol, je ne tenais plus en place, il fallait y aller immédiatement, ne pas perdre une seconde ! J'en avais déja perdu bien de trop...
Asran comprit mon impatience et loua une calèche pour aller plus vite. Autour de nous, les gens n'étaient pas du tout habillées comme nous. Les hommes portaient de beaux costards garnis d'une cravate et d'un chapeau, quand aux femmes, elle avaient de tres longues robes colorées...
-" Kira, nous ferions mieux de nous acheter des vêtements ainsi pour ne pas se faire remarquer davantage"
Aller acheter des vêtements ? A un moment pareil ?
-" Pas question ! Nous nous occuperons de ca quand Lacus sera avec nous !"
Il se mit a rire en me répondant que pour une fois j'avais vraiment l'air décidé. Gené, je ne lui répondis pas, guettant le paysage en espérant qu'on arrive bientot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kikilala.meilleurforum.com
Lyna
o0o|Kikilala <3Girl|o0o
o0o|Kikilala
avatar

Féminin
Nombre de messages : 256
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: La jeune fille qui parlait aux chevaux[7 chap-FINI]   Lun 17 Mar - 22:05

Chapitre 6:

POV KIRA


La caleche s'est arretée devant une immense propriété. Tellement grande que je n'arrive pas a voir le bout du long mur blanc qui l'entoure. C'est donc ca qu'on appelle "un palais royal" ? Je me rends compte maintenant que la fortune qu'a hérité Asran n'est rien a coté de ceux qui se sont payés une telle demeure...
Nous y voici donc enfin...Je ne suis qu'a quelques dizaines de metres d'elle...
Asran me fait la courte échelle pour que je puisse passer par dela le grand mur d'enceinte. Une fois dans l'arbre du grand jardin, il se mit a guetter autour de nous.
-" C'est étrange...Il n'y a aucun gardes ni meme de chiens..."
Nous sautions de l'arbre pour relever la tete et tenter de trouver une fenetre ouverte.
-" La-bas ! Kira, regarde !"
A ce qui semblait etre le deuxieme étage, il y avait bien une fenetre qui n'avait pas été fermée, esperons que ce ne soit pas une piece bondée de gens.
Je retirais le sac que j'avais gardé sur mes épaules et en sortit une grande et solide corde dont un bout avait été fixé un grappin. Asran regardait ce que je sortis du sac d'un oeil ahuri.
-" Mais d'où tu sors ca toi ?"
Je lui répondis d'un sourire moqueur et fier avant de continuer.
-" Je n'arrive pas a dormir dans un bateau, je me suis bien occupé"
Il se mit a rire discretement pendant que je lancais adroitement ce qui allait nous aider a entrer dans ce grand chateau. Chacun a notre tour, nous escaladions les murs de pierres. Ce fut moi le premier, je fixais prudemment la piece dans laquelle nous étions entrés, il s'agissait apparrement d'un débarra où était entreposé tout de sortes d'objets anciens, de vieux tableau, de vieux vases, tous avaient énormément de valeurs.
Apres que Asran m'ai rejoint, j'enroulais la corde pour ne pas laisser de traces de notre passages, mieux vaut ne pas se faire reperer...
Entrés dans le grand hall, nous poussions doucement un coin de chaques portes pour regarder ce qu'il y avait a l'intérieur. C'est étrange comme sensation, j'ai l'impression qu'elle est terriblement proche, mais je ne peux pas la voir.
-" hé, Kira !" murmura Asran en me faisant de grands gestes pour que j'aille pres de lui. Il l'a trouvée ?
Je m'approchais prudemment de lui et regardais dans la piece avec le coin de la porte ouverte. C'était une luxueuse chambre, tres éclairée. On ne pouvait voir qu'une partie, il y avait une coiffeuse extremement raffinée autour de laquelle il y avait deux personnes apparrement, deux filles.
-" Je suis sur que c'est elle..."
Asran me fit signe de me taire en posant son index sur ses levres.
-" Tais-toi et écoute !"
Je tendis l'oreille et écouta attentivemment les voix qui provennaient de cette chambre.
-" Voulez-vous que je ferme les rideaux ? Il y a beaucoup de lumiere dans cette chambre décidément"
C'était la voix d'une jeune fille, mais ce n'était pas celle de Lacus.
-" Non, ca va, c'est bon comme ca"
Ce fut comme une révélation, c'était elle, j'en suis sur !
Sans réfléchir, j'ouvris la porte brusquement, faisant tomber Asran au passage, qui s'était appuyé contre. Les deux jeunes filles se tournerent vers nous. Je vis les yeux de lacus s'agrandir en nous voyant, elle avait une tres longue robe rose, ornées de rubans. Moi qui avait en tete l'image de la jeune fille de la campagne qui s'habillait d'une jupe et d'un haut bruns avec un chapeau de cow-boy, me voila devant une véritable princesse.
-" Lacus..."
Elle se leva de la chaise où elle était assise et s'avanca vers moi d'un pas hésitant. Comme si elle revait, elle ne pouvait croire que nous étions vraiment la.
-" Kira...Kira c'est vraiment toi ?"
Je me précipita vers elle en tendant les bras et la serra contre moi autant que je le pouvais. Je sentis ses mains se poser timidement sur mon dos tandis que son visage s'enfuyait contre mon torse. Mes levres chatouillées par ses cheveux, je respirais son parfum comme si l'éternité nous avait séparé et que nous nous retrouvions enfin.
-" Oui c'est moi...Je suis la,Lacus"
Elle se sépara doucement de moi en osant enfin me regarder dans les yeux, des larmes coulaient le long de ses joues, combien de fois l'ais-déja fait pleurer ? Bien trop déja...
-" Tu es venu...Jusqu'ici...?"
Je rapprochais doucement mon visage du sien et l'embrassait amoureusement pendant un long moment. Comme si plus rien n'existait autour de nous, nous étions seuls au monde en cet instant. En séparant doucement mes levres des siennes, je ne la quittais pas des yeux.
-" Je suis venu te chercher Lacus..."
Comme a chaques fois où elle tentait de me regarder dans les yeux , elle se mordilla la levre inférieure. Rien qu'a la voir, je pouvais deviner que des milliers de questions lui parcouraient l'esprit, mais qu'elle n'osait pas me les poser.
Asran, qui avait l'oreille collée a la porte, entendit des bruits de pas, il se précipita vers nous, paniqué.
-" Sortons vite d'ici ! Quelqu'un arrive !"
Je repris ma fameuse corde et l'attacha sur le bord de la fenetre avant de faire descendre Lacus, je me tourna vers Asran, qui parlait avec la jeune fille. Il le remarqua et la poussa vers la sortie.
-" Elle vient avec nous !"
J'haussa les épaules, une de plus, on ne verra pas la différence, de toute facon c'est tout de meme lui qui payes le bateau alors...
Je descendis le dernier, pour aller plus vite, je sauta a environ trois metres du sol. Lacus en tenit sa respiration, lorsque je tombais sur le sol, elle se précipita vers moi.
-" Tu t'es fait mal ?!"
C'est en la voyant si inquiete que je réalisais qu'elle était vraiment la, que ce voyage que j'avais fait pour venir la retrouver, c'était ce que j'avais fait de mieux dans ma vie.
-" Non, ca va..."
Du bruit se fit entendre aux portes du chateau, ils venaient de remarquer qu'elle n'était plus dans sa chambre. Je saisissa son bras et Asran prit la main de la jeune fille, dont il semblait prendre le plus grand soin, et sortions par la grande grille qui laissait entrer des caleches superbes. C'était d'ailleurs tout juste parce que, prévenu de l'alerte, les gardes nous coururent apres un long moment.
Courrant jusqu'a perdre haleine, nous avions parcouru je ne sais combien de distance pour enfin se sentir a l'abris. Cachés dans une petite ruelle sombre de la grande ville de Londre, je sentais mon coeur battre anormalement fort, tellement j'étais fatigué. Nous étions tous dans un état similaire, mais nous sommes a l'abris a présent, c'est le principal.
J'appris, lorsque nous avions récupéré assez de souffles pour entamer une discussion, que la jeune fille qui était avec Lacus avait été engagé pour etre sa domestique personnelle, elle s'appelle Meyrin Hawke. Pas tres grande de taille, elle a de longs cheveux rouges et des yeux violacé. D'apres la facon dont Asran la regarde, j'ai l'impression qu'elle lui plait énormément, et je suis certain que c'est réciproque.
Tout le long de la course poursuite, je n'ai pas laché la main de Lacus, maintenant encore, je la tiens dans la mienne. Je profite d'un moment où Asran parle avec Meyrin pour me rapprocher d'elle.
-" Lacus, je voudrais te demander pardon pour ce que je t'ai dit...J'ai agis contre ma propre volonté, je ne sais meme pas pourquoi..."
Elle garda un ton sérieux en me souriant tendrement.
-" Tu sais Kira, je ne me marierais jamais avec quelqu'un que je n'aime pas..."
Pendant l'espace d'une seconde, je me demandais pourquoi elle me disait ca maintenant. Repensant au mariage qui aurait du avoir lieu avec Asran, je fis prit d'un sérieux doute.
-" Tu veux dire que tu comptais t'ouvrir encore les veines avant la cérémonie ?!"
Elle baissa aussitôt la tete.
-" J'étais persuadée que tu ne viendrais pas, alors c'est ce que j'avais prévu..."
Je la serrais a nouveau dans mes bras, dire que sa vie s'est jouée dans un concours de circonstances ! Si Asran n'était pas venu me réveiller alors que je restais seul dans mon coin, elle l'aurait vraiment fait...Moi j'aurais peut-etre refait ma vie quelques années plus tard, essayant de me persuader qu'elle était heureuse avec mon meilleur ami...
Finalement, le bonheur ne tiens qu'a un fil...
Asran et Meyrin se rapprochèrent de nous, le sourire aux levres.
-" Allons-y maintenant"
Loin de les contredire, j'échangeais un regard complice avec Lacus. Il était grand temps que nous partions d'ici. Apres tout, nous avons tous énormément de choses a se dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kikilala.meilleurforum.com
Lyna
o0o|Kikilala <3Girl|o0o
o0o|Kikilala
avatar

Féminin
Nombre de messages : 256
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: La jeune fille qui parlait aux chevaux[7 chap-FINI]   Lun 17 Mar - 22:06

POV Lacus

Couchée dans le luxueux lit de la grande chambre qu'on m'a offerte dans ce chateau, j'ai l'impression de ne plus exister. Mon corps vit et respire mais je n'ai plus la force de le bouger. Depuis mon arrivée ici, mon état ne fait que s'empirer. Apres tout, me marier a Asran n'était pas si terrible finalement, en restant avec lui j'aurais eu des chances de le revoir "lui" au moins quelques fois....Mais maintenant ce n'est meme plus la peine d'y penser, avant de me marier a ce type Snobe et vantard, je me couperais encore les veines et cette fois-ci j'y passerais...

Quand je suis retournée chez moi, je me souviens avoir été frapper a la chambre d'Asran et lui avoir parlé de Kira. Ce n'était pas mon idée premiere bien sur, j'y étais tout d'abord venue pour m'excuser d'avoir fait ca, Asran ne le méritait pas. C'est vraiment un garcon bien Asran...J'ai toujours pu compter sur lui, il a toujours été aux petits soins pour moi. J'aurais tres bien pu en tomber amoureuse si je n'avais pas rencontré Kira...
Le lendemain, quand Asran est sortit pour sa prommenade matinale, ma Tante est venue dans ma chambre pour me prier de faire mes valises. Supposant que c'était encore pour un voyage d'affaire de son mari, je n'ai pas bronché et j'ai fait mes valises. J'étais loin de me rendre compte qu'ils comptaient me marier ici, en Angleterre...
La surprise était totale lorsqu'ils sont venus avec moi dans ce chateau et ont négociés un prix pour la jeune fiancée qu'ils avaient a donner. En me voyant, ce jeune prince a l'allure fiere, bien trop a mon gout, a eu un sourire satisfait. Quelle horreur que ses yeux qui se posaient inlassablement sur moi ! Les yeux de Kira au moins sont doux et agréables...

Je serre l'oreiller décoré de dentelle fine contre moi en y pensant, peut importe a quoi je pense je finis toujours par avoir son nom en tete. Moi qui ai toujours revé d'etre libre, indépendante, me voila en train d'esperer lui appartenir. Etre prisonnière de lui, ce serait la plus belle des liberté pour moi. Ce que je dis n'a peut-etre aucun sens pour vous, mais c'est ma définition des sentiments qui me lie a lui.
Combien de fois n'ais-je pas fondu en larmes a cause de lui ? Je n'arrive plus a m'en souvenir, tout semble flou dans ma tete. Plus le temps passe, plus je me rends compte que ma mort est proche.
Mon Dieu je vous en prie, protégez celui que j'aime, faites qu'il vive heureux...Je sais que c'est un caprice que de me donner la mort ainsi, mais je ne pourrais pas supporter...

Du bruit me réveille de mon demi-sommeil, c'est Meyrin, la femme de chambre que l'ont m'a attribué pour qu'elle me serve. Je la trouve gentille, c'est bien la seule personne dans ce chateau qui me rend le sourire. Elle pose timidement sa main glacée sur la mienne pour etre sure que je ne suis pas malade. La pauvre, elle vient surement de s'occuper des taches ménageres dans une des salles glaciales de cette prison...Je me levais et allait m'asseoir sur une somptueuse chaise posée pres de la fenetre.

-" Mademoiselle, ca ne va pas ?"
Je la rassurais par un sourire absent, j'étais encore dans mon monde...Mon monde a moi n'est pas imaginaire, loin de la. Il se résume en une petite écurie du far west avec des parents adorables et...l'homme le plus important au monde...

-" Voulez-vous que je ferme les rideaux ? Il y a beaucoup de lumiere dans cette chambre décidément"
Comme elle était attentionnée... Je sais que c'est sa besogne, mais je crois surtout qu'elle est adorable de caractere tout simplement.
-" Non, ca va, c'est bon comme ca"
La porte s'ouvrit brusquement, je sursautais. Je vis tout d'abord Kira, il me regardait de ses yeux ensorcellants et Asran, qui venait de tomber pour je ne sais quelle raison. Mes yeux s'ouvrirent aussi grands que possible.Ils étaient vraiment la ? Ou bien étais-ce encore un de mes reves où ils viennent me rechercher et où je retourne dans mon pays natal ?
-" Lacus..."
Je me levais de la chaise et m'avanca timidement vers lui, réalisant a peine sa présence devant moi.
-" Kira...Kira c'est vraiment toi ?"
J'eu a peine le temps de terminer ma phrase que déja, je me sentais enlacée de ses bras. Il se serrait tres fort contre lui. A présent c'était sur, je ne revais plus...
Doucement, je glissais mes mains sur son dos. Il était la et me serrait dans ses bras...
-" Oui c'est moi...Je suis la,Lacus"
Réalisant enfin sa présence, je sentis mes yeux se mouiller jusqu'a ce que des larmes se mirent a couler le long de mes joues tout en ne le quittant pas un seul instant du regard.
-" Tu es venu...Jusqu'ici...?"
Sans me répondre, il posa ses levres sur les miennes et m'embrassa longuement. Ce n'était pas pour me déplaire, bien au contraire.
-" Je suis venu te chercher Lacus..."
Je me mordillais la levre inférieure, lui qui m'avait forcée a retourner auprès d'Asran venait de traverser l'ocean pour venir me rechercher...J'ai envie de lui demander pourquoi il m'avait dit tout ca, alors qu'il était revenu me chercher avant le mariage...

Plus tard, après que nous nous soyons échappés de ce palais qui ne me rappelle que de mauvais souvenir, je me réjouissais que Asran se soit attaché a Meyrin au point de vouloir la prendre avec nous. Ils ont l'air de bien s'entendre ces deux la...
Alors que je les regardais d'un air attendrit, Kira me prit la main et m'entraina contre lui discrètement. Ses lèvres près de mon oreille, il me murmura quelque chose.
-" Quand on sera sur le bateau, on ira directement dans ma cabine, je dois te parler"
Je levais les yeux vers lui, que voulait-il me dire a présent ?
Asran attira notre attention en nous emmenant chez un couturier. Le vieil homme me sépara de Kira pour prendre ses mesures afin de lui coudre un costume bien anglais.
Le couturier lui demanda d'enlever sa veste et son tee-shirt. Lui ca ne le gênait pas, il s'exécuta sans broncher. A la vue de son torse bronzé, je tournais la tete,gênée. Meyrin remarqua mes joues écarlate, cela semblait l'amuser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kikilala.meilleurforum.com
Lyna
o0o|Kikilala <3Girl|o0o
o0o|Kikilala
avatar

Féminin
Nombre de messages : 256
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: La jeune fille qui parlait aux chevaux[7 chap-FINI]   Jeu 3 Avr - 2:35

Chapitre 7:

POV KIRA

Enfin de retour sur le bateau apres une bonne et longue journée de marche, d'achats surtout pour Meyrin et Lacus, je me sens vraiment las. Comment font-elles pour n'etre jamais fatiguées ainsi ? Décidément, les filles restent un grand mystère pour moi. Mais je ne dois pas oublier ce que je dois lui dire non plus. A peine avions nous montés dans le bateau que je lui pris le bras et l'emmena dans ma cabine, sans que Meyrin et Asran absorbés par leurs discussions, ne le remarquent.
Lacus me fixait, je sentais ses yeux se poser sur mon dos sans comprendre où je voulais en venir. Entrés dans ma cabine, je gardais sa main dans la mienne tout en fermant la porte a double clés. Quand je me retourna vers elle, je me mit a genoux, posant sa douce main contre ma joue. Elle me regardait avec de grands yeux surpris.
Mon regard levé vers elle, je ne parvenais pas a sourire. Comment allait-elle réagir ? Ce qui est sur, c'est qu'elle n'a pas l'air de vraiment m'en vouloir, sinon elle m'aurait demandé de partir où se serait plutot tournée vers Asran. J'avoue avoir eu la peur au ventre d'imaginer sa réaction, elle m'avait prouvé a maintes reprises qu'elle avait du caractere, Lacus...
-" Lacus, pardonnes-moi pour tout ce que je t'ai dit...Je n'ai aucune excuse valable pour ca, meme si j'en trouvais maintenant pour tenter de m'excuser, ca ne serait pas compréhensible..."
Quand je disais que Lacus était aussi incompréhensible que belle, je ne peux jamais savoir comment elle va réagir ! Là encore, je m'attendais a ce qu'elle reste sans réaction, qu'elle me dise que je l'avais blessée puisque c'était le cas. Meme pas.
Au lieu de ca, elle s'agenouilla devant moi et mit ses bras autour de moi sans arriver a m'entourer entierement. Je la regardais fixement, cherchant a comprendre sa réaction. Ses levres roses arboraient un sourire tendre, autant que ses yeux bleu qui m'ensorcelaient.
-"...Lacus ?"
Ses traits doux me rassuraient dans n'importe quelle situation, mais je ne pouvais m'empecher de me demander ce qu'elle allait me dire, tel un pecheur qui attend le pardon de sa divinité.
-" Asran et moi avons parlés tu sais, déja a partir de ce moment la je ne t'en voulais plus. Mais tu as parcouru l'océan et reparlé avec ton ancien meilleur ami pour venir me chercher...De plus, tu es le seul en qui j'ai autant confiance, tu n'as parlé a mon secret a personne, j'en suis sure."
Effectivement je n'avais meme pas songé a divulguer son secret, je savais aussi qu'Asran et elle avaient parlé de ce qu'il s'était passé apres leur mariage raté.
-" Je ne parlerais jamais a quiconque de ton secret Lacus..."
Elle me souria a nouveau et se serra contre moi.
-" Si tu savais combien je suis contente que tu sois venu..."
Jamais je ne l'aurais laissée la-bas, plutot mourir que de la savoir mariée a quelqu'un d'autre !
Mes levres chatouillées par ses cheveux, je fermais les yeux sans m'en rendre compte et la serrait contre moi aussi fort que je le pouvais. Elle était la maintenant, elle était dans mes bras et y resterait. Ma tete était parcourue d'une centaines d'idées, j'avais tellement de projets qu'une vie entiere ne me serait peut-etre pas suffisante pour tout faire.
-" Lacus..."
Ses yeux bleu se releverent a nouveau vers moi, je remarquais enfin ses joues devenues rougies depuis qu'elle avait posé sa tete contre mon torse. Ma main droite se glissa dans ses cheveux rosés tandis que mon regard se plongeait dans le sien.
-" Lacus, je veux vraiment me marier avec toi...Tu serais d'accord ?"
Elle ne me répondit pas immédiatement, je suis certain qu'elle refusera a présent, ou qu'elle trouvera un argument pour ne pas me blesser et repousser gentillement mon avance. Je la veux, je la désire tellement que je ne pourrais jamais envisager mon avenir sans elle. Cette Lacus gentille et douce mais néanmoins imprévisible, comme un cheval sauvage...J'exagère peut-etre en la comparant a un équidé mais c'est ainsi que je vois ses réactions. J'ai besoin d'elle, meme si elle refuse ma demande en mariage, je ne la quitterais pas pour autant, je suis pret a la suivre ainsi pour toujours, meme si elle n'est pas vraiment ma femme.
-" Kira..."
Ses yeux bleu se mouillent déja, pourquoi pleure-t-elle ? Je ne comprends pas, mais en meme temps j'en profite pour la serrer contre moi sans rien demander. Elle pleure vraiment a présent mais sans un bruit. Lacus est tellement discrète en ce qui concerne ses sentiments qu'elle ne pleurera pas bruyamment comme toutes ces filles que je connais et qui ont déja fondu en larmes en ma présence.
Je baissais les yeux vers elle, son visage se leva vers moi un bref instant avant de s'enfuir contre mon torse.
-" Je ne veux plus jamais etre séparée de toi, Kira..."
Est-ce que je devais considerer cette réponse comme un "Oui" ? Je la serrais encore plus fort dans mes bras puis desserait mon étreinte, de peur de lui faire mal. Tout en la gardant contre moi, je la couchais doucement sur la couchette de la cabine, elle ne semblait pas réagir et je sentais son coeur battre tellement fort qu'il résonnait dans ma poitrine. J'avais besoin de connaitre concrètement sa réponse.
-" Lacus, quelle est ta réponse ?"
Je ne veux pas la brusquer bien sur, mais j'ai besoin de connaitre la réponse. Je la vis me regarder dans les yeux avant de sourire tendrement.
-" Je t'ai déja dit...Que je ne voulais me marier avec personne d'autre que toi."
Sans réfléchir, je me mis a l'embrasser amoureusement, elle avait vraiment accepté ! Moi qui n'y croyait plus, elle avait dit "oui" !
Toute ma vie, je veux prendre soin d'elle, toute ma vie je veux la serrer ainsi contre moi !
Séparant doucement nos levres, je la regardais dans les yeux en souriant.
-" Je te promets de t'aimer jusqu'a la fin de mes jours !"
Ma tete semblait remplie de projets a ce moment la, je veux tres vite habiter avec elle non loin de chez mes parents, je veux lui offrir une magnifique écurie avec des chevaux avec qui elle pourra parler et comprendre ! Je veux...Je veux qu'on ai des enfants et qu'on fonde ainsi une famille, rien que tout les deux...
Lacus semblait voir que j'étais submergée de projets, elle posa son index sur mes lèvres.
-" Kira, nous avons le temps"
Ses mains se glissèrent autour de mon cou. Un frisson me parcouru le corps au contact de sa peau blanche.
-" Oui, désormais nous avons l'éternité..."
Je scellais ces paroles par un long baiser, nos mains croisées, je me sentais devenir de plus en plus incontrôlable. C'était inscrit, nous étions faits l'un pour l'autre, nos corps s'attirent mutuellement pour ne plus jamais se séparer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kikilala.meilleurforum.com
Lyna
o0o|Kikilala <3Girl|o0o
o0o|Kikilala
avatar

Féminin
Nombre de messages : 256
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: La jeune fille qui parlait aux chevaux[7 chap-FINI]   Jeu 3 Avr - 2:36

POV Lacus

Dans un sourire nostalgique, je regardais la bague a mon annuaire gauche. Cette bague en or qu'il m'a offert il y a moins d'un an pour notre mariage...J'ai encore l'impression de rêver. Je soupire et me lève du lit, la matinée est déja bien avancée. J'ai beau lui dire que je peux quand meme travailler dans mon état, il persiste a me répéter que je n'ai pas a faire ca, qu'il s'occupe de tout mais je ne veux pas qu'il se fatigue a la tache...

Ses parents habitent juste a coté, Kira et son père ont mit des mois a construire cette maison pour notre mariage, mais le résultat est stupéfiant ! Quand je pense le temps qu'ils ont mis a faire cela pour nous, pour la famille qu'on s'apprête a fonder...
J'aime toujours autant la maman de mon Kira, j'ai été tellement heureuse de la revoir lorsque nous sommes revenus d'Angleterre ! Elle aussi en a pleuré de joie d'ailleurs, mais maintenant je la vois autant que je veux, c'est superbe.

Je passe un long manteau sur moi, le seul qui arrive a proteger du froid mon ventre arrondit. J'ouvre la porte de derriere et entre dans le boxe. Eternal y est, avec le poulain qu'elle a eu. Il y a aussi Freedom d'ailleurs, il est toujours le préféré de Kira. Nous avons d'autres chevaux a présent, c'était mon reve et le sien...
J'entends du bruit, c'est lui qui m'appelle a la maison, il rentre tot du marché aujourd'hui. Je salue chacun des chevaux en leur promettant de revenir les voir dans un instant et marche d'un pas rapide vers la maison.

Kira est la, il soupire d'un air rassuré en me voyant, avait-il déja peur ? Je lui souriais et il vint m'embrasser tendrement. Peut importe si on dit que la passion s'atténue avec le temps, nous nous aimons comme au premier jour, c'est pour ca que ca durera éternellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kikilala.meilleurforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La jeune fille qui parlait aux chevaux[7 chap-FINI]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La jeune fille qui parlait aux chevaux[7 chap-FINI]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La jeune fille et ses colombes (texte de Masirène, toile de Shérazade)
» La jeune fille aux prunes
» la jeune fille a la perle
» [Chevalier, Tracy] La jeune fille à la perle
» Jeune fille au chapeau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kikilala :: créations :: Kikilala-
Sauter vers: